Joann Sfar fait le point sur ses projets cinéma

Bavard dans les médias mais discret sur le net ces dernières années, le créateur du Chat du Rabbin, Joann Sfar fait le point sur ses projets sur son site remis à neuf. L’auteur explique sa faible présence sur les étals des librairies par une activité accrue dans l’univers du cinéma et de l’animation.

Sfar lève un voile pudique sur le film Gainsbourg en cours de préparation, annonçant avoir réalisé près de 400 pages de croquis, story-boards et recherches diverses. Seul nom du casting que la production lui permet de révéler, celui de l’espagnol David Marti, responsable des effets spéciaux et des maquillages du Labyrinthe de Pan et d’Hellboy 2, réalisés tous deux par Guillermo del Toro.

En animation, l’élément majeur est évidemment le long métrage du Chat du Rabbin. Prévue dans trois ans au cinéma, la production en cours voit la collaboration assidue ou ponctuelle d’auteurs de BD tel Zébé, Clément Oubrerie, Gradimir Smudja ou Christophe Blain. Joann Sfar ne s’arrête pas en si bon chemin dans cette branche, annonçant déjà le projet d’un long métrage Aya de Yopougon publié dans sa collection Bayou chez Gallimard, ainsi que l’acquisition des droits de Sardine de l’Espace, une autre de ses réalisations en compagnie d’Emmanuel Guibert. Sans compter son travail sur le film 3D du groupe de musique Dionysos pour lequel il signe les dessins d’albums et de livrets depuis plusieurs années.

Seule nouveauté rayon BD cette année : Croisette, le carnet réalisé lors du dernier Festival de Cannes. À paraître en mai dans la collection Shampooing de Delcourt, il tombe à pic pour la nouvelle édition de la manifestation dédiée au cinéma ! Un univers plus que jamais présent dans la vie de Joann Sfar.