L’adaBD en colère contre Angoulême

Dans une lettre adressée à l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée), l’adaBD, celle des auteurs, dénonce ne pas avoir été entendue par l’organisation du festival international de la bande dessinée d’Angoulême.
Dans le communiqué, à lire sur leur site, l’association exige « que le FIBD prenne enfin en compte l’avis des auteurs, acteurs essentiels d’un festival. Sans auteur, pas de festival. »

On se rappelle que les auteurs étaient mis à l’écart lors des déclarations des officiels du festival qui à plusieurs reprises affirmaient rassembler les différents acteurs : partenaires et éditeurs…en oubliant les auteurs.