L’amour entre Hergé et Tchang ? Bientôt chez 12 bis !

2

Y a-t-il eu plus que de l’amitié entre Georges Remi, dit Hergé, et Tchang, étudiant chinois de 26 ans ? C’est en tout cas le parti-pris de Laurent Colonnier, dans Georges et Tchang – Une histoire d’amour au XXe siècle, à paraître en octobre chez 12 bis.

Cette histoire ne sort pas de nulle part ; son auteur cherchant depuis plus d’un an un éditeur pour porter son projet. Sur son site, il explique que certains l’ont carrément insulté face à son audace « scabreuse », « obscène ». ActuaBD s’est même fendu d’un papier l’an dernier sur ce docu-fiction potentiellement explosif. Faut dire qu’en BD, les ayants droit ne sont pas spécialement connus pour leur ouverture d’esprit. Il y a quelques mois, les héritiers de Jijé tentaient de torpiller le Gringos Locos de Yann et Schwartz mettant en scène leur père. Moulinsart accueillera-t-il ce projet avec bienveillance, ou fait-il déjà chauffer les silos de missiles ?


© 12 bis, Colonnier.

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

2 Responses

  1. Balthus

    Est-ce du courage ou de l’inconscience? L’auteur a peut-être plus à craindre des tintinophiles que de Moulinsart, je ne vois pas Rodwell payer un tueur à gages pour s’en débarrasser. En tout cas ça a l’air classe, après le blog de Franquin et Gringos locos.

    Répondre
  2. JF

    Mais les ayants droits ont des droits sur l’oeuvre mais pas sur la vie de l’auteur, je ne crois pas qu’ils peuvent faire quelque chose contre, les enfants de Jijé sont mis en scène dans Gringos locos c’est pour ça qu’ils ont pu faire pression, mais ce n’est pas le cas là, je ne crois pas que Hergé avait des enfants, si il n’y a pas de dessins de Tintin dans le livre ils ne peuvent rien faire je pense.

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.