La Guerre d’Alan prend fin en mars

Six ans après le deuxième tome de La Guerre d’Alan paru à L’Association, Emmanuel Guibert met la touche finale à sa trilogie basée sur les souvenirs d’Alan Ingram Cope.

Sensible et loin des effets pyrotechniques, ce témoignage dessiné sur la Seconde Guerre Mondiale se renforce par les repérages et rencontres faits par Emmanuel Guibert en Allemagne. Une conclusion à découvrir dans le troisième et dernier tome de 128 pages, proposé 16 € en librairies dès le mois de mars.


Les images sont © Guibert – L’Association.