La Kodansha s’installe aux USA

À la surprise générale, la Kodansha, éditeur japonais d’Akira, va installer une branche aux États-Unis afin de s’occuper directement de ses licences et de l’adaptation en anglais de ses mangas. Coup de flippe pour les éditeurs US. Pourtant, les rumeurs fusaient depuis un moment sans que les Américains n’y croient vraiment. Un peu comme pour Pearl Harbor.

Mine de rien, l’arrivée d’un géant de l’édition japonaise aux USA a de quoi faire réfléchir. Et si, à l’heure d’un marché essentiel en France, la Kodansha décidait de s’occuper de l’adaptation de ses mangas dans l’Hexagone ? Certains voient dans l’organisation des 40 ans de la Shueisha, lors de Japan Expo, un signe avant-coureur de cette envie des Japonais. Une inquiétude économique bien légitime : la France, deuxième marché du manga après le Japon, représente selon des chiffres Livre-Hebdo/Ipsos, plus du tiers des ventes de bande dessinée par an et plus du quart du chiffre d’affaires de ce secteur de l’édition. Si les tentatives passées des éditeurs japonais ont échoué, la donne actuelle a de quoi faire sérieusement réfléchir.

Akira © Kodansha, Katsuhiro Otomo.