La Maison des Auteurs d’Angoulême a cinq ans

C’est à l’occasion de son cinquième anniversaire que La Maison des Auteurs propose un livre très complet de plus de 160 pages, véritable projecteur sur les 5 ans de résidences passées à Angoulême. Si l’essentiel de l’ouvrage revient sur la soixantaine d’auteurs qui, suite à leur sélection en fonction de leurs projets, ont pris place dans le bâtiment de quatre étages, l’accent est aussi mis sur les origines et les objectifs de l’institution.

Le livre donne la parole aux divers acteurs et soutiens de La Maison des Auteurs à travers de nombreux textes abondamment illustrés. Un point est fait sur les synergies entre les mondes de la bande dessinée, du web ou de l’animation, motivés par la présence du pôle image Magelis ou de Prima Linea, actif sur la réalisation du film d’animation Peur(s) du noir. Exhaustive, une partie est consacrée aux expositions produites par la maison et en particulier aux 24H de la bande dessinée organisées à l’occasion du dernier festival d’Angoulême par Lewis Trondheim.

Qualifiée de « Miracle Public » par Jean-Luc Fromental, la maison des auteurs est une réussite qui a vu se réaliser nombre de projets comme le Jazz Club d’Alexandre Clérisse, L’Orgue de Barbarie, un film d’animation de Nicolas de Crécy dont un livre illustré est a paraître en octobre chez Futuropolis, mais aussi le Jeanne d’Olivier Bramanti ou le développement du site web coconino-world. La maison des auteurs va poursuivre son évolution dés 2008 dans une alliance avec le CNBDI pour constituer la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image. On peut déjà dire que le nom à la classe !


Les images sont © 2007 la Maison des Auteurs.