La science, expliquée par le disque-monde

Le Disque-Monde, tout le monde connaît. Ou tout le moins, devrait connaître. Chez Wart en tout cas, on connaît, et on adore. Alors que la série suit son cours en livre relié chez l’Atalante (tome 29 actuellement) et en poche chez Pocket (tome 21), Terry Pratchett fait plus que jamais vivre son univers si particulier et extravagant. La publication d’une série annexe dédiée aux plus jeunes, les Romans du Disque-Monde, est un succès, à tel point que le deuxième ouvrage The Wee Free Men (Les Ch’tis Hommes Libres) a écopé du Carnegie Award 2003.

Publié cette année, un hors-série très spécial vient compléter l’aventure. Co-écrit avec Ian Stewart et Jack Cohen, La Science du Disque-Monde est un ouvrage à mi-chemin entre le traité scientifique et la science-fiction. En se basant sur une histoire somme toute commune pour le Disque, les trois auteurs s’essaient à une opération de vulgarisation des dernières théories et découvertes de la véritable histoire humaine, dans tous les domaines, du big-bang aux dinosaures. Le livre est découpé en tranches : un chapitre sur le Disque, un chapitre de reflexion terrestre. Le concept est bien amené, le style fidèle à l’auteur original, et le niveau suffisament rabaissé pour être à la portée de tous, sans toutefois ménager personne.

Un bien bel ouvrage, sous tous les sens du terme, qui fera peut-être oublier la vilaine idée d’adaptation en bande-dessinée des Annales du Disque-Monde, par la même Atalante. Ook !