Lady Snowblood vient se venger à Angoulême

Le festival d’Angoulême organise avec Kana une exposition Lady Snowblood, dans le cadre du manga building qui vient habiller aux couleurs du Japon l’espace Franquin. Quinze planches originales seront à découvrir du jeudi 24 au dimanche 27 janvier alors que Migiwa Kamimura, la fille du dessinateur prématurément décédé à l’âge de 45 ans, sera présente sur place et prendra part à une conférence dont la date est encore inconnue.

Complet en deux volumes, Lady Snowblood est un manga autour de la vengeance dont s’est copieusement inspiré Tarantino sur Kill Bill. Réalisé dans les années 70 l’œuvre de Kazuo Koike et Kazuo Kamimura compte plus de 1000 pages et brille par sa modernité et son élégance. Des atouts qui forcent le respect pour ce classique de la bande dessinée japonaise à découvrir tant pour ses qualités culturelles qu’esthétiques.


La photo est © FIBD. L’illustration de couv est SHURAYUKIHIME © 1972 by KAZUO KOIKE – KAZUO KAMIMURA – Koike Sjoin Publishing Co., Ltd.