L’Affaire Clearstream en BD, par Denis Robert

L’Affaire des affaires sera un des albums incontournables de janvier 2009. Et pour cause, tout ce qui parle de près ou loin l’Affaire Clearstream est décortiqué par la presse, la classe politique sans oublier les adeptes du « tous pourris ». Surtout que cette adaptation en bande dessinée de la vie du journaliste d’investigation Denis Robert est chapeautée directement par l’intéressé, aidé au scénario par Yan Lindingre.

Les éditions Dargaud viennent de mettre en ligne les 6 premières pages du premier volet qui en comptera 200, dessinées par Laurent Astier, auteur d’Aven et Cellule Poison. On y découvre un Jacques Chirac à 200 à l’heure – ça nous change – et des personnalités clefs de l’affaire Clearstream comme un Dominique de Villepin taillé au couteau ou un Nicolas Sarkozy surexcité – là, ça change pas. À en croire ces premières pages et la fameuse phrase du « croc de boucher » lancée par le ministre de l’Intérieur d’alors, le scénario risque d’être ponctué d’anecdotes, en plus d’un aspect pédagogique mis en avant par l’éditeur. Les auteurs devraient ainsi s’étendre sur les arcanes des banques offshores ou des paradis fiscaux.

Avec son côté thriller politique, L’Affaire des affaires devrait autant séduire les amateurs de polar que les passionnés de BD reportage. À moins que ce ne soit les fans de Jean-Jacques Beineix, persuadés d’y voir là une suite à la mémorable Affaire du siècle.




Les images sont © Dargaud-Robert-Lindingre-Astier.