Lagardère s’offre Pika

Très actif ces derniers temps avec la réorganisation massive de son secteur presse, le groupe Lagardère vient de s’offrir les éditions Pika, 3ème éditeur de manga en France, au sein de sa division Hachette Livre.

On nous informe que « cette acquisition constitue une nouvelle étape dans le développement [d’Hachette], dans un secteur porteur de croissance, enrichissant ainsi son activité d’édition « illustrée » d’un genre éditorial très attractif pour les nouveaux publics du livre ». Autrement dit, le manga va rapporter un tas de thunes aux actionnaires.

Cette nouvelle, importante à plus d’un titre, montre l’entrée d’un nouveau grand groupe médiatique dans le panorama BD après Média Participations. Si les différences entre les industriels et les éditeurs indépendants devraient, à terme, se renforcer, on se demande ce qu’il en sera de l’indépendance éditoriale de Pika suite à ce rachat. Lagardère recentrant la plupart de ses divisions vers le « pluri-média », on a récemment vu avec l’arrêt de l’Echo des Savanes ou la nouvelle formule imposée au magazine Première que les intérêts financiers du groupe pilotaient les décisions éditoriales.