Le blog d’un flic chez Casterman

Bénédicte Desforges, officier de police, écrit depuis 2005 anecdotes et histoires de flics sur un blog qui a depuis été adapté en roman chez Michalon avant de sortir en poche. En 2010, c’est au tour de la version BD de débarquer chez Casterman sur des dessins de Séra, auteur de Secteur 7 et des Processionnaires. L’auteure d’ajouter “Séra dessine tellement bien que je lui ai demandé, puisqu’il a l’intention de me représenter, de me faire grande, blonde et mince, avec quelques rectifications de la tronche et que tous les flics soient super beaux aussi, même que le directeur artistique de Casterman a dit Hé bé, je ne sais pas où on s’embarque, là…” !

  1. attendons de voir ça, moi j’ai pas lu le blog, mais j’ai vu les deux derniers marchal et jamais plus. merci c’est bon , j’ai pas à être puni pendant mon temps libre.

    je crois que la BD de SERA dans laquelle il y avait le plus d’action c’était HK… chez casterman il y a des lustres. alors je sais pas là aussi on verra…

    en même temps l’extrait que vous avez choisi du commentaire de la miss sur SERA fait froid dans le dos…

    “Séra dessine tellement bien que je lui ai demandé, puisqu’il a l’intention de me représenter, de me faire grande, blonde et mince, avec quelques rectifications de la tronche et que tous les flics soient super beaux aussi, même que le directeur artistique de Casterman a dit Hé bé, je ne sais pas où on s’embarque, là…”

    ça fait très fifille pour un bouquin qui va s’appeler « FLIC »
    « que tous les flics soient super beaux aussi, » ma partie préférée. 😉

  2. Pour Sera, faut voir ce que ça donne.
    Après, le “flic” de Bénédicte Desforges ne ressemble pas non plus aux films ou séries d’Olivier Marchal. Perso, je les ai pas tous vus, mais à la lecture du bouquin ou du blog “flic”, j’ai pas eu envie de m’ouvrir les veines – ce qui m’arrive avec les films super glauques de Marchal.

  3. ce qu’ils essayent de reproduire c’est le « syndrome OLIVIER MARECHAL »
    c’est écrit par un flic alors c’est mieux. et bien non.

    mettre SERA sur un polar… en voilà une idée. faudra pas qu’il y ait trop d’action alors, il est plutôt contemplatif comme gars, non ? avec une bonne patte…
    et puis tous les flics seront beaux.
    super. j’ai hâte.

  4. Non c’est quand même différent. RG est une fiction inspirée d’un vécu alors que Flic est une succession d’anecdotes réelles sans vernis fictif ni chronologie précise.

Les commentaires sont fermés.