Le prix des BD augmente en 2009

À chaque hausse de prix, le lecteur fait la gueule et les arguments des éditeurs sont les mêmes – et sont souvent légitimes – invoquant notamment la hausse du prix du papier. Si à ce jour l’augmentation des prix des bandes dessinées n’est pas générale, le groupe Média Participation a ouvert le bal en janvier dernier sans vraiment communiquer sur la chose – on les comprend —, puisque les albums Dargaud, Dupuis ou Le Lombard communément vendus 13 euros sont passés à 13,50, alors que chez Glénat, Drugstore, Vents d’Ouest, on s’attend à un passage à 13 euros pour les rares albums qui sont encore à 12,50.

Chez Bamboo, on constate le passage des albums humour de 9,45 à 9,95 euros soit, là encore, 50 centimes de hausse. Il en va de même du côté des mangas avec l’augmentation des séries seinen d’Asuka qui passent de 7,95 à 8,50 euros et d’une évolution des tarifs Akata-Delcourt avec un passage de 5,95 euros à 6,25 euros pour les mangas les moins chers et de 6,25 à 6,50 euros pour la fourchette supérieure de prix. Sans doute d’autres éditeurs auront choisi 2009 pour aligner leurs tarifs sur les coûts de production, c’est pourquoi on garde notre loupe à portée de main et on vous tient au courant.

  1. Et on épaissit les couvertures, et les intermédiaires gagnent plus, et on pleure parce que les gens n’achètent que les rééditions et les intégrales…
    Réflexion entendue au salon du livre : « oui mais c’est moins cher qu’un livre la bd, alors que c’est beaucoup plus cher à produire ».
    Je ne crois pas que c’est en réfléchissant ainsi qu’on arrive à quelque chose…
    Encore des augmentations injustifiées, et c’est toujours l’auteur et le libraire spécialisé les seuls pour qui j’aurai de la peine si les ventes baissent. Les petits éditeurs maintiennent à peu près leurs prix, eux, mais n’ont pas les mêmes problèmes que les gros.
    Encore une fois, je trouve que les discussions sur la loi Lang ne sont pas allées assez loin en 2008 (université d’été de la bd, etc…), peut-être est-il temps de la réformer vraiment.

  2. cherchez pas c’est grace à ça qu’ils arrivent à faire des bénéfices…

    achetez moins c’est aussi prendre moins de risque.
    est ce que je vais me choper le bouquin de STAN chez ANKAMA ? non. ou plus tard. est que je vais tenter ce truc bizarre qui me fait de l’oeil… bin surement pas.

  3. C’est tous les ans la même histoire. Sauf que depuis 2000 on augmente en cts d’euros, ce qui fait des francs et non plus des cts de francs au niveau des chiffres. Le consommateur continue a acheter sans se plaindre… Pour ma part, j’ai arrêté d’acheter de la bd depuis avant Noël 2008 et je vais beaucoup mieux. Plus de pression et je suis plus riche !!!

Les commentaires sont fermés.