L’ecologie vue par les auteurs BD

Même si l’événement semble peu passionner les foules, la date du scrutin électoral pour les élections européennes arrive à grands pas, le 7 juin prochain. Pour communiquer, le parti Europe Écologie mené dans l’hexagone par Daniel Cohn-Bendit et José Bové investit le net avec l’aide d’auteurs de bandes dessinées sur le blog Ecolobulles. Des dessinateurs réputés tels Mazan, Cyril Pedrosa ou Jean-Yves Ferri, entourés de quelques autres, y signent des strips ou pages fort à propos sur l’importance de préserver la nature et pour illustrer le pouvoir de l’écologie.

De son côté Thierry Robin, le créateur de l’élégante série Koblenz et des rigolos Zappa & Tika, met en scène 10 idées écologiques portées par Alain Maron, un candidat de la liste Ecolo à Bruxelles pour les élections régionales en Belgique fixées à la même date que le vote européen. Les dessins reprennent les vœux du candidat en les illustrant de façon sympathique. L’écologie est devenu un thème très à la mode, souvent porté par les auteurs de bande dessinée, suivis plus timidement par les éditeurs qui passés quelques livres produits des procédés écologiques, à base d’encres minérales et de papiers issus de forêts gérées durablement, ne semblent pas tout à fait prêts à se lancer dans de vraies politiques éditoriales écolos.


Ci-dessus, illustrations de Thierry Robin.


En médaillon, illustration de Mazan. Ci-dessus, strip de Cyril Pedrosa.