Lego Batman casse des briques en jeu vidéo

Initié avec Star Wars, l’association de héros cultes à l’univers des jouets Lego a fait mouche en jeux vidéo. Conçus par Traveller’s Tales, les titres tirés de la saga de La Guerre des Étoiles ou d’Indiana Jones ont su ravir tous les publics grâce à un savant mélange entre un jeu d’action/aventure et de plateforme, le tout rehaussé d’une bonne dose d’humour. Pour cette fin d’année, les développeurs refont le coup avec Lego Batman.

Reprenant le même principe que ses prédécesseurs, le jeu propose d’incarner le chevalier noir et Robin pour délivrer Gotham City des nombreux vilains échappés de l’asile. Ici, le jeu ne se base pas sur un film, mais mixe savamment le comics, les films de Tim Burton et la série animée conduite par Bruce Timm. Le résultat offre à l’écran un look fun et bariolé s’associant parfaitement aux formes simples des jouets de la société danoise pour une histoire efficace où les personnages ne manquent pas de cabotiner à bon escient. Comme à l’accoutumée, il est possible de jouer seul en mode coopération ou à deux sur le même écran, cette deuxième possibilité se révélant hautement efficace et recommandable. Lire la suite du test…


Si les joueurs de la première heure ayant déjà fini les autres titres Lego trouvent une certaine redondance avec les aventures précédentes, les autres risquent bien de s’enthousiasmer pour ce titre résolument fun. Pour évoluer dans le récit, il faudra écumer la cité et ne pas hésiter à casser les différents pans de décors, tous modélisés en briques pour enfants, afin d’accéder aux différentes pièces et tenues indispensables pour boucler les niveaux. Outre les costumes et gadgets propres à Batman, il faudra également piloter différents Bat-engins pour passer les étapes… Des véhicules que tout le monde a rêvé un jour de construire en Lego sans jamais y arriver.

Dans la peau des méchants

Avec sa prise en main intuitive et son action perpétuelle, le soft dispose de qualités indéniables. Mieux, après une première campagne proposant de jouer avec Batman, il est possible de refaire tous les niveaux du côté des méchants, chacun disposant d’armes délirantes et de coups spéciaux. Dix ennemis emblématiques sont présents dans l’histoire du Pingouin à Double Face en passant par les inévitables Harley Quinn et Le Joker. Cerise sur le gâteau, le mode libre permet également de se balader dans la cité et de découvrir tous les coins et recoins imaginés par les développeurs, certains n’étant accessibles que pour certains personnages. Œuvre de geeks pour les geeks, le jeu ne se prive de faire vivre avec tact les personnages secondaires comme le majordome Alfred et propose des cinématiques drôles et référentielles.

Pimpant et accessible à tous, Lego Batman possède aussi un avantage non négligeable pour tous ceux qui recherchent un cadeau vidéoludique idéal pour Noël. Le titre est disponible sur tous les supports du marché, des consoles portables au PC. Si la version Wii est un poil moins jolie, à cause des capacités inférieures de la machine face à la XBox 360 ou la Playstation 3, tous les joueurs pourront se prendre pour le Dark Knight et jouer au Lego tout en évitant de se faire mal au pied en marchant sur des pièces en pleine nuit… Comme quoi le virtuel, ça a vraiment du bon.