Les Armes du Méta-Baron : nouvelle série pour Jodorowsky

Pendant qu’un tas d’éditeurs tentent de débaucher Alexandro Jodorowsky, à l’heure où les humanoïdes associés sont en pleine restructuration, l’auteur-réalisateur lance Les Armes du Méta-Baron aux Humanos, spin-off de La Caste des Méta-barons, elle-même dérivée d’Incal !

Après un crochet contemporain sur Pietrolino, histoire écrite à l’origine pour le mime Marceau, Jodo développe à nouveau son univers SF d’anticipation. Cette fois, la nouveauté aura un petit goût de déjà vu avec le recyclage des planches de Travis Charest, parues dans la dernière formule du magazine Métal Hurlant. L’auteur canadien devait à l’origine prendre en main un spin-off consacré à Sans nom, le dernier Méta-Baron. Un projet qui restera sans suite à cause de la lenteur de l’artiste, qui se comprend très vite au regard de ses incroyables planches.

Zoran Janjetov vient ainsi en renfort avec des travaux inédits qui viennent compléter les planches de Charest. Est-ce que l’ensemble saura convaincre ? Réponse après 64 pages de lecture dans un premier tome attendu le 3 septembre pour 12,90 €. Manque plus qu’une série sur la garde-robe des Méta-Barons !


Les Armes du Méta-baron © Humanoïdes associés – Jodorowsky – Janjetov – Charest. Ci-dessus, 1 planche de Janjetov et 2 de Charest.

  1. Hé oui Floush, c’est triste de voir les gogos du politiquement correct venir faire la morale pour un rien.
    Si tu lisais un peu mieux, tu verrais que Conan émet un avis (le sien) à partir de ses lectures précédentes (déception) et tu noterais la présence d’un conditionnel. Mais tu ne peux pas t’empêcher de stigmatiser par ta généralisation foireuse.
    Comme si ta remarque était constructive (juste désobligeante), tu n’as pas le moindre argument.
    Perso, j’ai acheté toute la série des méta-barons et j’avoue qu’après le 3e, j’ai trouvé ça un peu chiant et en très large perte d’intensité mais les couvertures sont restées magnifiques… alors je ne suis pas très impatient de lire les extensions.

  2. He oui Conan c’est triste de voir encore et toujours, de fatigantes grandes gueules qui n’ont pas lu le bouquin mais qui daubent parce que ça les démangent.Tres constructif en tout ca, so Frenchi!!!!!

  3. Au départ, j’ai cru que c’était un livret pour le jeu de rôle sur le monde de l’Incal et portant sur les armes. Mais non, même pas, c’est juste histoire de continuer dans la lancée de « La Maison des Ancêtres ». Ça apportait quoi à la série déjà ?

  4. Oué… après le merdissime Final Incal, je crois qu’il serait temps pour Jodo d’arrêter le recyclage et les frais.

    A moins que le sabordage de son travail et de sa réputation fasse partit d’une nouvelle démarche artistique?

Les commentaires sont fermés.