Les malheurs de Marine ne plaisent pas à Marine Lepen

Les éditions du Seuil viennent d’être condamnées à payer 6500 € d’indemnités à Marine Le Pen pour atteinte au respect de sa vie privée et à son droit à l’image. En cause, Les malheurs de Marine, une BD satirique de Stone et David parue au sein de la collection Politics de l’éditeur.

Une décision à relativiser vu que la vice-présidente du Front National réclamait l’interdiction à la vente et la saisie de tous les exemplaires en circulation. La voilà en partie satisfaite : le Seuil a demandé le retrait de tous les albums, en attendant de recevoir les exemplaires de la décision de justice qu’ils ont obligation d’inclure au sein des exemplaires commercialisés. De son côté, Marine Le Pen fait appel de la décision du tribunal de grande instance de Paris.


Les images sont © Seuil – Stone – David.