Les Schtroumpfs noirs, trop racistes pour les USA

Alors qu’on pensait détenir la palme des affaires incongrues en Europe, avec la croisade anti-Tintin au Congo, les États-Unis d’Amérique reprennent la main au rayon caviardage éditorial. Papercutz, l’éditeur américain des Schtroumpfs, va en effet publier une version modifiée des Schtroumpfs noirs dans laquelle ces derniers sont… violets.

Hanna-Barbera avait déjà fait le coup au moment d’adapter l’album de Peyo en dessin animé, de peur des accusations de racisme. Du coup, plus aucune chance de voir aux USA un Schtroumpf noir qui ne soit pas violet.