Marzi, de retour dans une intégrale indispensable

La Pologne vue par les yeux d’une enfant, c’est à la fois très singulier et universel. Parce que tout le monde n’a pas passé son enfance dans un pays communiste, où le quotidien des années 80 est fait de files d’attente et de rationnement pour la viande, l’essence, le papier hygiénique, bref, pour tout. Mais parce que plus de monde a fait des bêtises en bande, appuyant sur les boutons d’ascenseurs ou chahutant les habitants d’un immeuble.

Ce quotidien, mis en image dans Marzi par Sylvain Savoia, le compagnon de la scénariste Marzena Sowa profite d’une réedition chez Dupuis sous forme de roman graphique tout à fait indispensable. Parce qu’en plus d’une compilation de 250 pages à 25 euros, les planches ont été redecoupées au format carré et les couleurs revues, passant d’un ensemble plein de punch et de couleurs vives à quelque chose de moins gai, fait de nuances de rouge et de gris.

Ce nouveau format, peut-être plus à destination d’un lectorat adulte va vivre une existence tout à fait autonome aux côtés de la série de 48 pages cartonnée. Un deuxième volume est attendu à l’automne prochain, soit peu de temps après la sortie du cinquième tome de Marzi.

Marzi © Dupuis, Sowa, Savoia.