Mélusine se lâche (un peu) pour sa nouvelle aventure

Le tournoi de magieLa puberté et la magie ne font pas bon ménage ! Enquiquinée par ses hormones, Mélusine perd ses pouvoirs et seul l’amour lui permettra de sortir de ce mauvais pas. D’où un langoureux et inattendu bisou mis en scène en couverture, qui trompe tout de même un poil sur la marchandise, tant l’aventure reste bon enfant.

Reste que l’épisode marque un tournant dans la série, puisque Clarke est désormais seul aux manettes de Mélusine, depuis le départ de François Gilson. À paraître début mai, Le Tournoi de magie bénéficie par ailleurs d’une nouvelle maquette et d’un nouveau logo. À voir si les prochains tomes bousculeront davantage les fondations de cette série jeunesse créée en 1995.

[new_royalslider id= »38″]
© Clarke, Gilson, Dupuis.