Michel Lafon va se lancer dans la BD

À ne pas confondre avec Robert Laffont qui vient de s’y péter les dents, les éditions Michel Lafon vont se lancer dans la bande dessinée dès avril prochain avec Quel bonheur d’être maman : survivre à un grumeau, l’adaptation papier du blog de Nathalie Jomard. Il se murmure que la maison préparerait des adaptations BD de films à venir, un peu comme ils l’ont fait dans les années 80 sous le nom de Carrère-Lafon pour Dune ou Indiana Jones.

  1. sniff…

    si j’ai une idée, on réuni une dizaine d’auteurs de bd de neuilly,
    ils appellent leur papa, ils fondent une maison d’édition BD.

    et MICHEL LAFON les achètent… hein.

    ou alors c’est le chagrin, je sais pas.

  2. Michel Lafon : ‘Un album illustré, oui, mais pas de catalogue BD’
    triste nouvelle pour antoine qui voit ses chances de « rires propres » s’envoler ?

    wikio.fr lance un vrai feuilleton sur cette nouvelle qui secoue le landerneau.
    http://www.wikio.fr/news/Michel+Lafon

    puis http://www.actualitte.com enfonce le dernier clou dans le cercueil :
    http://www.actualitte.com/actualite/7533-Michel-Lafon-album-illustre-BD.htm

    ———————– (extrait du samedi 24 janvier 2009, 14h40)
    Résumons la situation : cette semaine, une rumeur surgie du net se propage.
    (…)
    Ah, ah ! Alors de la BD chez vous, c’est confirmé officiellement ? « Pas du tout. Oui, nous y pensons, mais c’est une idée qui a été jetée en l’air. D’abord, le travail de Nathalie est plus de l’illustration. Ainsi, nous allons proposer le 23 avril un album illustré pour les jeunes mamans, celles qui le sont ou vont le devenir ou celles qui l’ont été. » Ah ? Alors point de BD ?

    « On aime beaucoup la BD, ici, mais ce n’est pas du tout en projet comme cela a été affirmé. D’ailleurs, nous n’avons pas d’autre album illustré pour le moment dans nos prévisions. Pour tout vous dire, nous ne sommes pas encore parvenus à choisir tous les dessins de Nathalie que l’on veut intégrer dans son album, tellement on aime son travail. »

    Rédigé par Cecile Mazin,(oui moi je cite mes sources)——-

    j’ai le regard humide en ce moment même, l’émotion est trop forte.

    (ps > antoine >c’est de l’humour… mais la news est vraie. :)/// )

    sniff…

  3. alors là, Alain Bollec, claque m’en 5.
    je l’avais oublié celui-là.

    l’Almanach Vermot… pff t’as 75 ans ou quoi ?

    quelques ouvrages de MICHEL LAFON dont j’attends une adaptation BD au plus vite :

    HISTOIRES DE RIRE, de Michel Leeb.
    Mon père en images, de Philippe de Gaulle

  4. @mon pauvre antoine, tu es un peu le maitre verges de l’édition, défendre contre vents et marées un éditeur opportuniste qui ne se lance pas dans l’édition de bande dessinée par pure altruisme, c’est très beau de ta part.
    Permets moi de te redire que Cabu et Plantu n’ont jamais fait de livre chez ce triste sire, mais participer à un de ces désopilants « agenda du président », dont je t’imagine très friand, publié par ce même monsieur. Et puisque tu insistes pour recevoir des gifles je te propose de conclute par un très distingué Michle Lafon-de-ton-cul

  5. Troubadour,

    Oups ! Pardon ! Tu faisais de l’humour !
    Ouf !
    Tu aurais dû me dire que tu récitais l’Almanach Vermot.
    J’aurais ri poliment en attendant que tu termines.
    Mes hommages à ta femme. Elle est éditrice j’imagine.
    Et si un jour Mr. Michel décide de m’embaucher, promis, je ne cafterai pas.
    Cela risquerait de te faire passer pour un auteur aigri. Ce serait dommage, tu m’es trop sympathique.

  6. antoine si tu n’as pas d’humour passe ton chemin.
    ou mieux fais un blog.

    je n’ai aucune envie d’être publier chez michel lafon.
    mon talent est reconnu à sa juste valeur par ma femme
    et ça tu n’y peux rien.

    et si il a des gens pour acheter des livres de plantu ou cabu, grand bien leur fasse, et pourquoi pas tout rééditer chez LAFON DE CATALOGUE ?
    oh zut j’ai encore fait une blague, tu vas pas me punir quand même ?
    tu le diras pas à ton patron, Mr MICHEL ?

  7. Alain le Bollec et Troubadour,
    Vous devriez soumettre à Lafon vos proses de cours de récré tendance pipi-caca raz des pâquerettes. Si leur catalogue est aussi pitoyable que vous l’affirmez, ils vous signeront tout de suite.
    Sinon, vous pourrez toujours dire que votre talent n’est pas reconnu à sa juste valeur.

    Cabu et Plantu ont bien été publiés chez Lafon.

  8. Alain Bollec> je propose des noms de collections pour MICHEL LAFON.

    LAFON-DU,
    LAFON-C
    LAFON-FONT LES PETITES MARIONNETTES
    LAFON-TIONNE PAS PARCE QU’ON A PAS DE LECTEURS.
    LAFON-DE TIROIR, putain ressortir CABU et PLANTU WAOU le choc des ’80.

  9. Oui. Je ne veux pas caricaturé mais je pense que chez Michel Lafon, on se fout un peu du contenu des livres. Publier un livre issu d’un blog est dans l’air du temps. Michel Lafon, fait parti des ces éditeurs opportunistes qui croient bon de s’engouffrer dans la brêche de la bande dessinée. Aujourd’hui c’est le secteur de la bande dessinée qui vend bien, alors Michel Lafon fait de la bande dessinée, avant c’était les biographies de people,…
    La qualité d’un catalogue repose sur une ligne éditoraile forte, ce n’est pas vraiment le cas ici.
    Quant à Cabu et Plantu, ils n’ont jamais été édité chez Michle Lafon.

  10. Alain Bollec, tu veux dire que Cabu et Plantu ne sont pas des auteurs « censés » ? (pour ne citer qu’eux)
    Franchement, tu penses vraiment que c’est le catalogue de l’éditeur qui fait la qualité d’un livre ?

  11. Michel Lafon n’a jamais vraiment brillé par la qualité de son catalogue. Je ne comprends pas ce qu’un auteur un peu censé peut gagner à se retrouver dans un catalogue au cotés de Jean Amadou, Pamela anderson ou Faudel. Laissons le éditeurs de bande dessinée faire leur métier, cela évitera aux libraires d’être envahis par des ous produits.

Les commentaires sont fermés.