Milan de retour en BD avec les collections Petit et Grand Bonum

La confusion éditoriale qui règne au sein du catalogue Milan BD depuis plusieurs années n’a rien freiné des ambitions de l’éditeur jeunesse fondé en 1980. À la rentrée, les collections Petit Bonum et Grand Bonum seront lancées. L’une avec des albums muets à lire dès 4 ans, l’autre avec des aventures à découvrir à partir de 7 ans. Un concept, un tout petit format cartonné et des noms qui évoquent sans mal les collections Punaise et Puceron de Dupuis, lancées en 2007 par l’auteur-éditeur Denis Lapière.

Avec ce lancement, Milan tente une nouvelle fois de se faire une place sur le secteur difficile de la BD jeunesse. On se souvient de l’éphémère Capsule Cosmique, magazine BD, stoppé dans la douleur au bout de 2 ans. Un mini numéro aux allures de règlement de compte fut même publié dans le n°2 de L’Éprouvette, à L’Association. Plus récemment c’est le label Treize étrange qui a été poussé vers la sortie. Frédéric Mangé, directeur et fondateur du label, a récupéré l’essentiel des droits des séries publiées et reviendra bientôt en librairie avec un catalogue fort de 70 titres, à l’exception notable de Ratafia, dont le prochain tome est attendu chez Milan en novembre.

Quatre titres inaugurent la collection Petit Bonum : le collectif Pierrot et le carnet magique, Tatoo au zoo d’Olivier Supiot, Souris souris ! d’Arnü West et Le Petit capitaine d’Henri Meunier. Tous ces ouvrages seront proposés à partir du 3 octobre au prix de 9,50 euros. Simultanément, le premier tome de WafWaf et le capitaine Miaou de Bgnet essuiera les plâtres de la collection Grand Bonum. Quitte à s’approcher de ce que fait Dupuis en matière de bande dessinée jeunesse, peut-être que Milan proposera également des versions gratuites pour sourds et malentendants. Ce serait en tout cas une sacrément bonne nouvelle.


En haut à droite, le logo Petit Bonum, ci-dessus, Grand Bonum. Au centre, Punaise et Puceron de Dupuis.
[Via ToutenBD.com et Livres Hebdo.]