Musée Hergé : en plein orage médiatique

9

Lors de la présentation du Musée Hergé de Louvain-la-Neuve à la presse, près de Bruxelles, les ayants droit du créateur de Tintin ont interdit aux médias de prendre photos et vidéos des 8 salles d’exposition, prétextant une protection des œuvres. Des journalistes venus de toute l’Europe s’en sont vite agacés, certains ayant quitté les lieux sur-le-champ, d’autres consacrant une partie de leurs articles à l’incident quand ce n’est pas un sujet télé complet. Seule façon de ramener des photos pour les visiteurs du musée qui ouvrira le 2 juin ? S’offrir le catalogue officiel, facturé 39 euros.

En marge de cette présentation, le journal de 20h de TF1 a porté un coup peu flatteur à Moulinsart, société d’exploitation commerciale gérée par Nick Rodwell, dans une enquête sur « le business Tintin » où diverses interdictions sont passées en revue là où d’autres opérations officielles sont mises en avant pour leur aspect très lucratif. De quoi filer des sueurs froides aux ayants droit, en plus de tous les mauvais papiers autour du musée qui a coûté entre 15 et 20 millions d’euros et qui compte accueillir 200 000 visiteurs par an.

Ce n’est pas la première fois que Moulinsart est au centre de clashs virulents. Que ce soit contre la presse ou les passionnés, la société justifie ses contrôles et interdictions par un souci de respect de l’œuvre d’Hergé. Pourtant, les éditions de mauvaise qualité des albums Tintin ne se comptent plus, des tirages club avec reliures au rabais en passant par le Tout Tintin aux pages translucides, sans compter les éditions DVD de la série animée à la qualité vidéo encore moins bonne que sur un enregistrement VHS ! Pour les fans et passionnés du reporter à la houppette, difficile d’attendre mieux que son passage dans le domaine public…

Journal 19h30 RTBF • Sonore •
Tintin © Casterman / Moulinsart / Hergé. Image du module © El Mundo / Atelier de Portzamparc.

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

9 Responses

  1. troubadour

    organisons la résistance.
    -BOYCOTT DU MUSÉE.
    -AUTODAFÉ D’ALBUMS DE TINTIN PREMIÈRE ÉDITION ACHETÉ À CARREFOUR EN 1978.
    -RÉVÉLATION DE LA SEXTAPE DE TINTIN & HADDOCK.

    ils ont pété les plombs mais nous vaincrons…

    … dans quelques années,
    les seuls endroits où on lira TINTIN, c’est à l’hospice.

    Répondre
  2. JK

    Plus qu’une étape et nous serons en alerte mondiale maximale. Préparez les vivres et planquez des bouteilles d’eau !

    Répondre
  3. troubadour

    je vous préviens si c’est la guerre,
    je tire à vue sur tous les belges.
    au cas où ce seraient tous des fans de TINTIN…

    Répondre
  4. klad

    Vous avez utilisé une image de Tintin et avez cité son nom. Moulinsart va donc faire saisir vos biens.
    Sérieux, ils sont gravos là-bas !

    Répondre
  5. JK

    Malgré tous leurs défauts et leur passion pour les procédures, ils ne nous ont jamais reproché l’utilisation du moindre dessin Tintin sur nos nombreuses news sur le sujet.

    Répondre
  6. JK

    Nous avons déjà été en contact avec eux et ce n’est jamais arrivé pour le moment ;D

    Répondre
  7. troubadour

    pour les gosses, je file TCHO et ses supers séries et les premiers ASTERIX.

    il peut faire TINTIN sur ma thune, le petit reporter…

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.