Novembre en BD : plus de 150 euros de blockbusters !

C’est la crise ! Pendant que les places boursières dégringolent et que tout augmente, le mois de novembre sera – Noël dans la ligne de mire – incroyablement riche en blockbusters BD. Calculette en main, nous avons compté pour près de 160 euros d’achats, rien qu’en sélectionnant les grosses sorties du mois. Dur dans ces conditions de craquer pour un one shot inconnu, un premier tome prometteur ou une curiosité dénichée au coin d’un linéaire de librairie.

À eux seuls, ces gros titres risquent bien de monopoliser la place sur les tables de nouveautés, reléguant les plus petites sorties en rayons. Faut-il le déplorer ? Pas forcément, ces bouquins sont loin d’être de bêtes adaptations de divertissements TV qui parasitent pour rien le paysage BD, mais peut-être faut-il s’en inquiéter. Quel lecteur moyen peut aujourd’hui et dans le contexte actuel s’offrir pour plus d’une centaine d’euros de suites de grandes séries et en débourser une quarantaine d’autres, sur les nouvelles séries d’auteurs bankables ? Voir la liste des bouquins.

Addition
Largo Winch #15, de Francq et Van Hamme, Dupuis, 10,40 euros
Thorgal #31, de Rosinski et Sente, Le Lombard, 10,40 euros
Lanfeust de Troy #8, de Tarquin et Arleston, Soleil, 12,90 euros
Spirou & Fantasio #50, de Munuera, Morvan et Yann, Dupuis, 9,20 euros
Le Scorpion #8, de Marini et Desberg, Dargaud, 10,40 euros
Magasin général #4, de Tripp et Loisel, Casterman 13 euros
Chroniques de la Lune Noire #14, de Pontet et Froideval, Dargaud 13 euros
Gus #3, de Blain, Dargaud 14 euros
Le Retour à la terre #5, de Larcenet et Ferri, Dargaud, 10,40 euros
L’Epervier #7, de Pellerin, Soleil, 12,90 euros
± 116 euros

14-18 #1, de Tardi, Casterman, 16 euros
Prométhée #1, de Bec, Soleil, 12,90 euros
Le Syndrome d’Abel #1, de Marazano et Dorison, Glénat 13 euros
± 42 euros

total ± 158 euros

La liste est bien sûr abitraire, composée des ouvrages qui nous semblent les plus attendus en librairie.