Oban Star-Racers en figurine vinyl – 4/ Prototypes d’usine

Après quelques mois d’absence, le carnet de production de la figurine Molly, adaptée de l’héroïne de la série d’animation Oban Star-Racers, est de retour avec une étape cruciale : les prototypes d’usines.

Sur la base de la sculpture à la wax, un modèle en résine est envoyé à l’usine qui va se charger de fabriquer en série le toy Molly. Le processus de fabrication sera enclenché après les dernières validations de Muttpop sur le prototype chinois.

Première étape, l’usine réalise un premier moule avec la sculpture envoyée par Muttpop, en essayant d’être le plus fidèle au modèle original. Un ingénieur est chargé de découper ensuite le moulage en cire pour déterminer le nombre de pièces dont sera composé l’objet. Chaque partie de Molly est ensuite assemblée à la main pour donner forme à ce que sera la figurine vendue en boutiques.

Plusieurs photos de ce prototype d’usine sont envoyées à Muttpop mi-février. « À ce stade, nous avons la possibilité de demander des corrections et nous ne nous en sommes pas privés, nous explique MuttpopNico. Ces premiers prototypes pouvaient être améliorés pour ressembler encore plus à la sculpture envoyée à l’usine. Les remarques ont porté sur le moulage de la tête, nous n’étions pas contents du menton trop en avant sur le proto par rapport à la sculpture de l’image de droite.»

« Et sur l’espacement entre les jambes, il est beaucoup trop grand, ce qui donne une mauvaise attitude au personnage et risquait de lui donner une mauvaise stabilité. »

Molly brille dans le noir

Comme il est coutume chez Muttpop, des versions limitées des toyz sont conçues en parallèle à l’édition standard. C’est le cas de la Molly extra Spicy Glow in the dark.

« Nous produirons plusieurs versions limitées de Molly en plus de la version originale, annonce MuttpopNico. Nous n’avions pas produit d’édition Spicy depuis la figurine Lucha Libre d’El Panda. En plus de l’effet extra Spicy nous y associons le glow in the dark, inutile de vous dire que nous sommes très excités par cette édition ! »

Comme pour la figurine originale, des modifications n’épargnent pas l’édition limitée de la Molly qui brille dans le noir. « L’effet spicy sur la matière du glow in the dark, ne présente pas un dégradé assez subtil, constate MuttpopNico. De plus, comme vous pourrez le voir sur les photos, les bras et le reste du corps n’ont pas exactement la même couleur de glow. Nous avons donc demandé à l’usine d’uniformiser le rendu de la matière. »

De longues explications accompagnées de fichiers indicatifs sont alors envoyés par mail à l’usine qui, dans l’attente de présenter des prototypes corrigés, demande à Muttpop de valider la position des copyrights sous les pieds du personnage.

C’est dans la boîte !

Une fois approuvée par Savin Yeatman Eiffel, le créateur de la série, une version haute définition du design du packaging imaginé par le directeur artistique de Muttpop est envoyée à l’usine.

Est-ce que les remarques faites sur le prototype auront été prises en compte ? Le prototype final ressemblera-t-il à la Molly ? Muttpop travaille-t-il en secret sur des toyz Dora l’exploratrice ? Autant de questions haletantes qui trouveront leur réponse dans le prochain carnet de production du toy Molly, attendu en juin 2008 pour moins de 40 € !

Août – 1/ Conception graphique
Septembre – 2/ Les essais au Sculpey
Octobre – 3/ La sculpture à la Wax
Mars -4/ Prototypes d’usine

Retrouvez l’ensemble des étapes du carnet de production dans la catégorie dédiée à l’évènement.

Toutes les images sont © Muttpop Europe.