Pankat devient Fausse garde

Paru en 2004 dans la collection Équinoxe de Vents d’Ouest, Pankat de Merwan n’avait pas eu le succès escompté. Nouvelle chance pour cette série avec la parution en avril de Fausse garde, un épais one shot de 200 pages qui inclut le premier Pankat, pour 15 euros, alors que le tome 1, de 56 pages, en valait 13 ! Le livre inaugure d’ailleurs une nouvelle collection baptisée Paris-Tokyo qui devrait être propice aux histoires complètes à forte pagination.

  1. c’est dingue le nombre de gars qui viennent de l’animation…
    en ce moment, BLACKSAD, LUCHA LIBRE, MUTAFUKAZ, PANKAT…VATINE(in & out)
    à surveiller en effet…

  2. j’ai lu que l’auteur était aussi réalisateur d’animation,
    apparemment c’est dans un tout autre univers donc comme
    tu dis, a voire.

  3. je ne pense que du bien des auteurs qui métissent un peu leurs influences graphiques. une bonne compréhension du format franco-belge, un peu de manga ou de comics, on mélange avec les décennies de BD déjà produites…
    et normalement, c’est que du BON.
    à voir donc.

  4. Ah ouais, je comprends ce que tu veux dire
    troubadour.
    En fait l’idée de créé une collection c’est un peu
    comme formater les projets.
    J’attends quand même avec impatience de voire la nouvelle couve.

  5. est ce que vent d’ouest peut aussi faire une collection PARIS-RIO qui devrait être propice aux histoires complètes à forte poitrines ?
    ça m’intéresse aussi… merki

  6. l’intêret FANFAN c’est de savoir si VENT D’OUEST, qui est pas une petite maison d’indé en alternatif en colère PAYENT correctement ses auteurs ou pas.

    si la série n’a pas eu le succés que LE VENT attendait peut-être ne fallait-il pas préformater la couv comme une news vulgaire déjà vu-déjà lu 100 fois.

    un projet original doit avoir une gueule originale,
    si les formules du marketing marchaient… tous les albums de MEDIA PARTICIPATION seraient des HIT.

    la théorie de la collection uniformisée est la plus grosse connerie hérité de la fainéansie artistique des années ’80.

  7. 15 euros c’est pas cher pour 200 pages couleur.
    Par contre je vois pas l’intéret de savoir
    si l’auteur a été payé trois fois ou aucune en fait.

  8. super pour les lecteurs mais l’auteur a-t-il était payé trois fois le prix du forfait pour un album de 56 pages?
    Sinon paris tokyo sera juste la marque de fabrique d’une collection discount.

Les commentaires sont fermés.