Paquet lance Bao, un label asiatique assorti d’un magazine

S’il y a bien 2 trucs qu’on adore chez Paquet, c’est la collection Discover, qui nous a fait découvrir Tony Sandoval mais aussi la série Cité 14 à 1 euros, de Gabus et Reutimann. Peut-être bien que le label Bao, spécialisé dans la BD asiatique et métissée, va s’y ajouter, tant il s’annonce excitant. Annoncé lors d’Angoulême, Bao proposera des albums de bande dessinée et un magazine/artbook, à l’image du fameux Robot, conduit par Range Murata.

Prévu pour mars, Interfaces accueillera Nicolas Nemiri, Tony Sandoval, Little Thunder, Lu Ming, Lemmy, Kuanth et Stéphane Hervé pour son premier numéro de 160 pages vendu 17,50 euros. Il dépassera le simple cadre de la BD puisque des travaux de photos ou d’autres purement graphiques sont prévus. Un album cartonné sortira au même instant, soit La Fille de Shanghai de Cheng et Chaiko et un autre au format souple avec Malinky Robot du surpuissant Sonny Liew. Cette histoire n’est pas un achat de droit, mais une création exclusive pour Bao.

Dirigé par Jean-Paul Moulin, ce projet éditorial s’inscrit dans une démarche écologique puisqu’il promet l’utilisation de papier issu de forêts durablement gérées. Reste à voir si ces bonnes intentions s’accompagnent de l’usage d’encres minérales dans la production à la place des chimiques – ce qu’il y a de plus polluant. On mènera l’enquête. Cinq autres bouquins sont déjà annoncés d’ici à fin 2009 en espérant qu’ils ne soient pas trop biodégradables !


Ci-dessus, pages de Tony Sandoval et Lemmy pour Interfaces.


Ci-dessus, Malinky Robot, par Sonny Liew.