Paroles sans papiers, un livre militant chez Delcourt

L’actualité nous rappelle tous les jours les drames qui se jouent autour de la condition des sans-papiers, à l’image des arrestations d’enfants au sein même de leurs écoles ou des défenestrations de personnes en situation irrégulière fuyant la police.

Paroles sans papiers propose quant à lui des témoignages divers, allant des galères pour se faire régulariser aux moyens mis en œuvre pour survivre dans l’illégalité. En tout, c’est 9 témoignages autour de sujets très actuels qui sont mis en avant dans ce collectif de 72 pages attendu le 25 octobre en librairie. Conduits par le prolifique David Chauvel en compagnie du dessinateur Alfred et du scénariste Michaël le Galli, les textes sont mis en image par des dessinateurs très variés parmi lesquels Gipi, Peeters, Pedrosa, Kokor ou encore les frères Jouvray.

En introduction de l’ouvrage, José Muñoz, le Grand Prix de la ville d’Angoulême 2007, témoigne sur sa propre expérience de sans-papier. Quant aux dernières pages, elles sont consacrées à un dossier documentaire sur l’histoire de l’immigration en France depuis le début des années 90 avec, en marge, toutes les adresses utiles autour de ce sujet brulant.


Ci-dessus, illustration de Max F pour Wart.