Peau d’âne de Baudoin : les premières planches

On pourra toujours se dire qu’il est un peu dommage que le nouveau grand projet couleur d’Edmond Baudoin ne soit “qu’une adaptation”, celle en bande dessinée de Peau d’âne, l’œuvre culte de Charles Perrault. Pourtant, c’est bien à ce travail que l’auteur de L’Arleri et des Quatre fleuves s’est attelé, pour une sortie prévue le 21 janvier prochain dans la collection Fétiche des éditions Gallimard.

Quand on y pense, l’histoire de Peau d’âne est sacrement glauque. Pour qui l’ignore, c’est celle d’une jeune fille qui va tout faire pour éviter l’union avec son père, après le trépas de la maman qui a fait jurer au papa de ne se remarier qu’avec une femme plus jolie qu’elle. Si on ne sait pas quel sera le degré de fidélité au texte, Edmond Baudoin portera sa version de Peau d’âne sur 64 pages, en y mêlant plusieurs styles graphiques en couleur directe, pour servir plusieurs niveaux de lecture !
• Retrouvez le mémoire Plasticité de la bande dessinée dans l’œuvre de Baudoin, par Alexandre Bord.



Les images sont © Gallimard, Baudoin. Couverture provisoire.