Pierre Christin et Olivier Balez, reporters pour XXI

À partir du 15 octobre, la revue trimestrielle XXI accueillera une nouvelle BD reportage d’une trentaine de pages, signée Pierre Christin (Valérian, Léna) et Olivier Balez (Angle Mort, Topless). Après l’Inde, Cuba, l’Afrique, la Chine, direction le Chili, avec Sous le ciel d’Atacama ! Le projet bénéficiera d’une sortie en album cartonné en avril 2010 aux éditions Casterman, enrichie d’une trentaine de pages de bonus.

« L’idée de ce reportage m’est venue en découvrant l’excellente revue XXI, explique Olivier Balez. Vivant au Chili depuis peu, je me suis dit que ma situation hors de France pouvait les intéresser. Après avoir illustré un ou deux articles (Les Diamants aux trousses et Ainsi la vie sur un parc de Santiago), j’avais en tête de proposer un sujet pour la partie reportage BD. J’ai fait conjointement deux rencontres : d’une part, Pierre Christin qui a été invité à Santiago du Chili en 2007 et avec qui j’ai animé un atelier BD et William Garnier qui travaille a Santiago pour le site Alma et qui a tenté de m’expliquer ce qu’il y faisait à la fin d’un concert du groupe Nouvelle Vague. Cela a fait tilt : qui mieux que le papa de Valérian pouvait réaliser ce reportage sur cet observatoire qui se construisait au nord du Chili ? Il a eu la gentillesse d’accepter d’écrire un pitch pour XXI. Le magazine a accepté et quelques mois plus tard, Pierre me rejoignait au Chili. Nous sommes restés une semaine en mai dernier à San Pedro de Atacama où les conditions ne sont pas toujours faciles : l’altitude d’une part, la sécheresse et les contrastes de température d’autre part.
Pierre a assuré jusqu’au bout ! »

Côté anecdote, l’auteur s’en remémore de belles : « Le 3e jour, mon appareil numérique tombe dans le sable et ne fonctionne plus. Pierre me prête le sien, argentique et très basique et me dit : c’est comme retourner à la préhistoire ! Autre détail amusant, mon ordi portable a un clavier américain et Pierre n’est pas très confortable avec ça… Du coup, il se met à écrire le découpage à la main comme il ne l’avait plus fait depuis vingt ans ! Je crois que cela l’a pas mal amusé ! » (un extrait du découpage manuel du scénariste est à voir dans les images de cette news)


Ci-dessus, le découpage de Pierre Christin.
Pierre

Les images sont (c) Olivier Balez, Pierre Christin.