Pietrolino, le nouveau Jodorowsky écrit à l’origine pour le mime Marceau

Une semaine après la disparition du plus célèbre des mimes, Pietrolino, le nouvel album d’Alexandro Jodorowsky mis en image par Olivier Boiscommun (Troll, Halloween, Le Livre de Sam) s’annonce malgré lui comme un bel hommage à Marcel Marceau.

Présenté comme un « mimodrame », l’album à paraitre aux humanoïdes associés nous fait découvrir la vie de Pietrolino, un mime qui s’est fait briser les mains par les nazis au cours de la Seconde Guerre mondiale. Trahi par la femme qu’il aimait, le personnage et l’univers qui l’entoure sont inspirés par la commedia dell’arte. Si le scénario fut écrit il y a plus de 10 ans par Jodorowsky à l’attention du mime Marceau, la rencontre entre les deux hommes remonte aux années 50, au moment de la tournée mondiale de ce dernier.

Réaliste, dramatique et dans un contexte historique particulièrement difficile, cette nouvelle série explore un genre peu abordé par le scénariste des Méta-Barons. Sur le papier, tout indique un récit émouvant et sensible, reste à voir le résultat couché sur les 48 pages de papier attendues dès le 14 novembre pour 10 €.


Pietrolino, par Jodorowsky & Boiscommun. © 2007 Les Humanoïdes Associés S.A.S.