Puppetmastaz : des marionnettes bling-bling

En musique, se cacher derrière des masques comme les Residents ou des dessins à l’image de Gorillaz est une chose courante. Dans la catégorie hip-hop, les représentants les plus zélés de cette coutume sont les Puppetmastaz, un croisement improbable entre la culture de ghettos américains dépeints dans Mutafukaz et la bonhommie des personnages du Muppet Show.

Avec The Takeover, leur nouvel album sorti cette semaine, ce groupe allemand (si, si) revient sur le devant de la scène avec des morceaux énergiques et décalés. Évidemment dans une telle entreprise, les visuels et prestations scéniques prennent une importance toute particulière. Le dernier single en date, Mephistopheles, ne déroge pas à la règle et fait mouche avec un mélange entre marionnettes classiques et animation. De nombreuses autres vidéos sont disponibles sur le site du groupe ainsi que sur leur MySpace renvoyant lui-même sur différents autres espaces dédiés aux membres du crew pour mieux savourer l’univers développé autour de ces muppets décalés.