Siné, viré de Charlie Hebdo pour antisémitisme

Ni une, ni deux, le caricaturiste et pilier du journal Charlie Hebdo vient de se faire éjecter en vol par Philippe Val, le rédacteur en chef de l’hebdomadaire. La cause ? Une chronique pas drôle jugée antisémite. Siné, 79 ans, s’y moque allègrement de l’hypothétique conversion au judaïsme du fils Sarkozy : « Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

« Val voulait des excuses auprès de Jean Sarkozy et de la famille Darty, confie à l’AFP Siné, Je lui ai demandé s’il ne se foutait pas de ma gueule. Je préfère me couper les roubignoles. » Pour autant Siné devrait réapparaître rapidement en kiosque ou sur la toile. Il annonce à Bakchich son retour sur « un nouveau canard, avec des potes, ou sur un blog »

Après l’affaire des caricatures de Mahomet parues dans Charlie Hebdo où des organisations islamiques reprochaient précisément le caractère raciste et islamophobe de dessins de mauvais goût, il semble y avoir deux poids deux mesures au siège de l’hebdo satirique.

  1. « Il est simplement plus aisé d’agiter l’épouvantail intégriste dès qu’une opinion n’est pas partagée. » et la vous en etes victimes, comme siné !

  2. La vérité c’est que c’est surtout un bon moyen de foutre dehors un des derniers gaucho historique du canard qui a toujours eu des réactions assez «entières» et toujours sincères. Le foutre dehors pour cette remarque est assez ridicule par rapport à la virulence du monsieur sur d’autres sujets. Que Siné aille ailleurs, c’est ce qui peut lui arriver de mieux.

  3. Islamophobe a du sens ici, et arabophobe n’en a pas, dans la mesure où il est question de religion et qu’aux dernières nouvelles, tous les Arabes ne sont pas musulmans.

    Vos raccourcis faciles et vos montées au créneau parlent d’elles-même. Vous mettez en avant le fait que nous avions qualifié de « mauvais goût » les caricatures de Mahomet parce que c’était bel et bien le cas. Tout comme dans cet article, nous qualifions de « pas drôle » la caricature de Siné, chose que vous ne relevez évidemment pas.

    Après, vous nous prêtez des propos complètement déplacés et fantaisistes, mais soit. Vous oubliez juste que dans l’affaire des caricatures de Mahomet le journal s’élevait précisément pour la défense de la liberté de ton et d’expression envers les religions aussi malvenues et de mauvais goût soient les caricatures. Ici, se faire éjecter pour un billet d’humeur malvenu et de mauvais goût sur une hypothétique conversion de Jean Sarkozy est bien cher payé. C’est ce fait incontestable que nous mettions en avant. Que le fond de l’affaire soit un conflit de personne, on ne peut pas l’affirmer et au bout du compte cela importe peu. Mais vous l’avez clairement compris. Il est simplement plus aisé d’agiter l’épouvantail intégriste dès qu’une opinion n’est pas partagée.

  4. oui la connerie mulsumane… l’auteur qui ose écrire « Après l’affaire des caricatures de Mahomet parues dans Charlie Hebdo où des organisations islamiques reprochaient précisément le caractère raciste et islamophobe de dessins de mauvais goût, il semble y avoir deux poids deux mesures au siège de l’hebdo satirique » ne peut être que mulsuman (intégriste) ou ami des mulsumans (intégristes) ou membre du MRAP pour faire des comparaisons à l’emporte pièce.
    1/ dans un cas on a un réglement de compte entre Siné et Val, dans l’autre les attaques sont venues de l’extérieur
    2/ dans l’affaire des caricatures, je rappelle qu’il y a eu des morts à l’étranger et des menaces de mort en France
    3/ dans l’affaire des caricatures la liberté de la presse était menacée
    Le terme « deux poids deux mesures » est d’ailleurs souvent utilisé par le MRAP notamment dans l’affaire du Gang des Barbares, oû le MRAP pour faire diversion s’est empressé de trouver rapidement dans les faits divers un pseudo-crime raciste pour contrebalancer l’horreur du crime. Là vous utilsez exactement la même technique, d’oû le sens nauséabond de votre dernier chapitre qui faut comprendre comme ceci: « en France les pauvres mulsumans n’ont pas les mêmes droits que les juif, qui eux sont favorisés par les médias et la justice… »
    De plus islamophope ça ne veut rien dire, arabophobe oui, mais bon, c’est un signe de plus qui trahit vos pensées
    De plus (bis) le fait d’indiquer que les caricatures étaient de mauvais goût, est là encore un signe de plus qui trahit vos pensées, dans le débat c’était hors sujet

Les commentaires sont fermés.