T FOR TROUBADOUR 16 – The Losers (Diggle, Jock)

Parfois des éditeurs ont des idées, ils plongent dans les cartons poussiéreux et nous ressortent une vieille série oubliée et la donnent à une nouvelle équipe de fous furieux. Chez nous, ça donne BLAKE & MORTIMER (zzz) bref, du copier-coller de BD de vieux qui devient… de la BD de vieux en moins bien.

Au pays du COMICS, ils font ça aussi, mais le résultat est époustouflant et moderne. CAGE (AZZARELLO & CORBEN), JONNY DOUBLE (AZZARELLO & RISSO), HUMAN TARGET (PETER MILIGAN & EDVIN BIUKOVIC ou JAVIER PULIDO).

Et THE LOSERS (ANDY DIGGLE & JOCK). Quand WILL DENNIS l’éditeur de VERTIGO propose une adaptation moderne de THE LOSERS (un comics avec une troupe de soldats pendant la Seconde Guerre mondiale) ANDY ne sait pas quoi faire avec. WILL lui dit « DIS-MOI OUI, ANDYYYY » [Non, il n’y a pas de drogue qui circule chez Wartmag.com NDLR]. Il accepte. Mais il ne lira aucun des anciens comics. Les LOSERS étaient morts de toute façon. Il adore le titre et c’est le seul truc qu’il garde. Avec le nom du chef de l’équipe créée par JACK KIRBY : CLAY.

Lire la suite !
ANDY et JOCK se sont rencontrés un jour de pluie, puisqu’ils sont tous les deux anglais. ANDY travaillait comme éditeur au magazine 2000 AD. Vous avez dû en entendre parler, c’est le seul magazine de COMICS postado qui a survécu au Royaume-Uni. Tous les bons auteurs de comics y ont fait une petite ou grosse visite (ENNIS, GIBBONS, EZQUERRA, JOCK, BISLEY, PAT MILLS, KEVIN O’NEIL, BRIAN BOLLAND, JAMIE HEWLETT, PETER MILIGAN)… C’est le magazine de JUDGE DREDD. Là-bas, être éditeur c’est un peu savoir tout faire même écrire. ANDY crée le perso de LENNY ZERO et c’est JOCK qui le fait vivre. Le courant passe bien entre les deux et quand « THE LOSERS » leur tombe dans les pattes, ils sautent sur l’occasion. JOCK est rapidement testé lors d’un épisode de HELLBLAZER. BANCO. Ça marche.

JOCK (MARK SIMPSON), c’est une énigme. Un peu comme GUNT, quand vous tapez son nom dans GOOGLE, vous aurez un résultat plutôt surprenant, si vous n’avez pas mis le verrou parental… 😉
JOCK est un artiste unique, il a un trait assez épais, il place de grosses masses de noir sur ses pages, il maîtrise l’espace et le placement de ses persos dans ledit espace. Et c’est l’un des mecs qui fait les COUVERTURES les plus ambitieuses jamais vues depuis longtemps, que cela soit pour THE LOSERS, SCALPED, BATMAN ou GREEN ARROW YEAR ONE.
Ses compositions sont ambitieuses (comme cette fausse carte postale horizontale, imprimée à la verticale ou ces 4 couvertures qui sont en fait qu’un seul et même dessin.

Son nouveau graphic novel « HELLBLAZER : PANDEMONIUM » écrit par le scénariste historique de JOHN CONSTANTINE, JAMIE DELANO, est une pure merveille. CONSTANTINE + MANIPULATION + DÉMON + POKER EN LIGNE + PRISON EN  IRAK = MIAM. ANDY DIGGLE, lui, est chez MARVEL où il reprit la série DAREDEVIL après le numéro 500, et MATT MURDOCK est devenu le BOSS de THE HAND (la ligue d’assassins NINJAS ROUGES (!!) dont faisait partie ELEKTRA – ce passage est juste pour les geeks, s’il y a des filles qui lisent ça,  vous faîtes comme si vous n’aviez rien vu…

Bon, THE LOSERS, maintenant. Hé hé hé.

Un groupe de soldats spécialisés dans les BLACK OPS est censé avoir péri dans un accident d’hélicoptère au PAKISTAN.
« Censé », oui, parce qu’en fait la CIA a tenté de les éliminer pour couvrir les traces de MAX, l’énigmatique agent qui nous prépare un plan diabolique aux proportions encore jamais vues (même dans les James Bond) !!!
Nos LOSERS plutôt remontés vont se farcir la CIA, en tapant d’abord là où cela fait mal, la tirelire. GOLIATH, un géant du pétrole est la machine à blanchir la thune de la vente de drogue pour financer les opérations secrètes de la CIA.
Mais où vont-ils chercher tout cela ? Mmm… le WASHINGTON POST, ok d’accord. ANDY a rajouté des grosses scènes d’action BADASS sur des faits historiques réels. Miam.

L’équipe :

• Colonel FRANKLIN CLAY – le leader
Il n’a pas aimé la tentative de mariage entre une roquette et son hélico. Il en veut perso à MAX et aimerait bien lui dire en live. Si possible avec du 9mm à 9mm de sa gueule.
• ROQUE – le second
L’inverse de CLAY, froid, calculateur, aucun humour, peu de scrupule. Pour lui, être soldat c’est un job dont la paie est le meilleur moment.
• JENSEN – le hacker
La grande gueule, le geek blond à biscoteaux.Il a les meilleures vannes et adore CRACKER un disque dur en slip.
• COUGAR – le sniper
Silencieux et mortel. Ne parle pas beaucoup, n’a pas beaucoup aimé ce qu’il a vu au PAKISTAN…
• Sgt. LINWOOD ’POOCH’ PORTEOUS – le pilote
Peut faire décoller n’importe quoi, de l’HERCULE C130 à la tondeuse de gazon.
• AISHA – l’agent double
Élevée à la dure pendant le conflit afghan à coller des mines sur les tanks russes et à faire des collections d’oreilles, elle est plutôt mystérieuse quant à ses motivations. Mais puisqu’elle aime bien claquer le beignet à MAX, cela convient parfaitement à CLAY qui ne lui fait pas confiance et pense qu’une fouille au corps s’impose.

Vous avez dit « THE A-TEAM », oui, un peu, mais beaucoup plus aussi. Les dialogues sont mortels, juste ce qu’il faut pour être cultes. Les scènes d’action ne sont pas dignes des meilleurs films d’action, elles les surpassent direct.
D’ailleurs WARNER BROS a pas mis trop longtemps à piger que THE LOSERS ferait un superbe BLOCKBUSTER.

Les Frenchies ont parfois de la chance, la version française contient DEUX des cinq tomes de la série. Maintenant vous n’avez plus aucune excuse…

• V’la la bande-annonce
• Downloadez le premier épisode du comic gratos (en english)
• ANDY DIGGLE blog
• Le FORUM de JOCK
• JOCK SITE

• En attendant la prochaine tribune avec impatience, filez sur le TROUBA BLOG.

• Accédez ici aux anciennes tribunes de Troubadour.

Les images sont © DC Comics.