Tord-Boyaux et Durandur : les amateurs d’hardcore seront ravis

Les lecteurs en mal de sensations fortes seront aux anges avec l’arrivée en mai de Tord-Boyaux, le nouvel album de Rémi à l’Association et du 4e volume de Durandur en avril, la saga trash-provoc des éditions Carabas.

Si les albums de Michel Durand ont perdu un peu de leur fraicheur passée la surprise des premières lectures, Rémi parvient en seulement 32 pages à assommer son confrère avec un concentré de planches incroyablement hardcore. Fist-fucking, nécrophilie, scatophilie : c’est un pur festival de gore et de sexe débridé qui gesticule sur les planches de l’auteur. Réservés aux adultes, et surtout aux âmes insensibles, ces ouvrages aux scènes parfois insoutenables sont aussi là pour démontrer que la BD sait proposer des œuvres extrêmement débridées.

Durandur et la méditation dans l’cul – 192 pages – 20 € – Editions Carabas, 3 tomes déjà parus, tome 4 à paraître en mai.
Tord-Boyaux – 32 pages – 6 € – Editions L’Association, à paraître en mai.


Cliquez pour voir la version non-censurée. Pas que la rédac fourmille de péres-la-pudeur, mais des âmes sensibles et des enfants peuvent passer par là. Ci-dessus, extrait de Tord Boyaux. © L’Association – Rémi.