Trinity Blood, mangas, romans, bref, sanglant !

La sortie il y a près d’un an du Chevalier d’Eon en manga, roman et série animée, avait marqué par sa présence multiple en divers endroits des rayons culturels. L’opération a sans doute été un succès, car les éditions Kana s’associent à Hachette en lançant le premier manga Trinity Blood en même temps que les deux premiers romans de la série littéraire dont ils sont adaptés.

Mais Trinity Blood c’est quoi ? Une sorte de Buffy masculin, imaginé par Sunao Yoshida et mis en image par Kiyo Kyujyo. Abel Nightroad est un prêtre un peu spécial. Membre de l’AX, l’unité d’élite du Vatican, il dispose de pouvoirs magiques en plus d’armes hi-tech. Mission : botter le cul aux vampires où qu’ils soient. Églises comprises ! Attendu en librairie le 8 octobre, le premier tome du manga est à mi-chemin entre le baroque gothique et le kawaï. Un mélange des genres troublant, qui a pourtant fait le succès de la série au Japon.


© Kiyo KYUJYO, 2004 © Sunao YOSHIDA, 2004.