Ubisoft lance sa maison d’édition BD

L’éditeur de jeu vidéo français à qui ont doit Splinter Cell, Rayman, Beyond good & evil ou encore Assassin’s Creed a décidé de fonder sa propre maison d’édition : Les Deux royaumes, dérivé du titre d’un des épisodes de Prince of Persia. Au menu, des franchises déclinées en bande dessinée avec, en guise de prélude, la sortie pour novembre d’une BD Assassin’s Creed signée par Djillali Defali et Éric Corbeyran. Ce n’est pas la première fois que les deux auteurs collaborent ensemble puisqu’ils ont proposé Asphodèle et La Loi des 12 tables aux éditions Delcourt.

Hormis un premier visuel qui ne déboîte pas trop la mâchoire, Ubisoft se la joue radin niveau information puisqu’on n’apprend rien à part le nom de leur diffuseur : DDL, celui qui s’occupe de Dargaud, Dupuis, Le Lombard, les maisons de Média-Participations. En revanche, on sait que de nombreux illustrateurs et scénaristes surpuissants officient chez Ubi dans les divers départements de conception de jeux vidéo tels que Matz, scénariste du Tueur, qui prépare la sortie du tome 7 de sa série avec Jacamon pour fin août.

Enfin, sans connaître les chiffres de ventes des deux superbes romans graphiques Prince of Persia, parus en novembre dernier, au même moment qu’un nouveau jeu de la franchise, on imagine que la commercialisation de ces titres chez Dargaud a dû donner des idées, sinon des certitudes en matière de BD à l’éditeur de jeux vidéo.


L’image est © Ubisoft, Defali, Corbeyran.

Ci-dessous, Defali avec Jade Raymond, Sebastien Puel, Patrice Désilets et Corey May, parti s’impregner à Montreal de l’ambiance d’Assassin’s Creed, alors que les équipes du jeu peaufinent le deuxième épisode attendu cette année.