Un vendredi plutôt calme pour le Salon du Livre


Les poids lourds de l’édition étaient là !

De confession d’éditeurs, le vendredi était moins animé qu’à l’accoutumée dans le gigantesque hall du parc des expositions. Temps pluvieux ou frilosité des visiteurs suite aux craintes de tensions autour d’Israël, le pays invité ? Chacun y va de son explication, même s’il est vrai que le service de sécurité était particulièrement pointilleux, après avoir gentiment refoulé des personnalités telles Philippe Geluck à l’entrée principale, ou en contrôlant minutieusement la liste des auteurs invités.



Malgré ça, les espaces jeunesse et manga fourmillaient d’activités, le premier avec des enfants crapahutant sur la moquette déjà bien abimée, alors que le village manga était le centre de toutes les attentions avec la venue de Tôru Fujisawa, l’auteur star du manga GTO. À côté, il est vrai que certaines grandes allées numérotées avec des lettres de l’alphabet paraissaient bizarrement vides au milieu de l’après-midi. Le calme avant la tempête ? C’est en tout cas ce que les observateurs prédisent pour ce week-end !