Une grève pour Angoulême

Le 29 janvier prochain, l’ensemble des syndicats français, y compris Sud Rail et la CGT pour la SNCF, appelle à une grève interprofessionnelle nationale pour la défense de l’emploi, la lutte contre la précarité et la défense du pouvoir d’achat. Et là, on peut se demander en quoi ça concerne le petit monde de la BD. Pour le moment, le SNAC (syndicat des auteurs BD) n’a pas fait d’annonce à ce sujet. Mais les plus perspicaces auront remarqué que ça tombe pile le premier jour du festival d’Angoulême. Autant dire que l’ouverture de la chasse risque d’être compromise.

  1. « je ne savais pas que les gars du medef aimaient la BD », tiens moi aussi je savais pas que les sectaires de l’Ultra-Gauche, de la LCR ou de LO fréquentaient ce forum. Toi t’es du genre a balancé sur de nombreux sujets des adjectifs du genre collabo, raciste, fasciste, bushiste, vichyste … Bref la pensée manichéenne et primaire de la Gôoooche morale

  2. jordy, je crois que c’est exactement la chose à faire.

    attendre que les gars qui se battent « POUR LEUR EMPLOIS!!! » finissent leur bars de fer contre le patronat et la droite.

    et après on peut se battre pour une dédicace de ZEP ou un cocktail au MERCURE.

    et sinon on fait un festival à PARIS.
    on se caillera moins, il y aura plus de placepour les expos.
    LA BD dans les Musées, ça aurait de la gueule hein…

    et pas l’énorme CNBDI vu de l’extérieur,
    et ses expos minuscules dedans.

    et parle même pas des problèmes pour se loger…

  3. « ça fait plus de 30 ans que ces fameux salariés du public n’ont pas été une seul fois touchés par la crise. »

    je ne savais pas que les gars du medef aimaient la BD.

  4. « les grèvistes se battent pour sauver leurs emplois! »
    Quelle bonne blague, ils veulent surtout sauver leurs avantages acquis, que tous les français y compris les plus démunis notamment les chômeurs contribuent à financer. J’ai été surpris par le dernier discours de Bernard Thilbault, pas une seul fois il n’a prononcé le mot chômeur, il y en avait que pour les salariés, du public évidemment. Il faudrait peut être un jour se rendre compte que ça fait plus de 30 ans que ces fameux salariés du public n’ont pas été une seul fois touchés par la crise. Il serait temps qu’on s’occupe des autres.

  5. et quand la CGT fait la grève à l’école
    et que nos petites têtes blondes restent à la maison…
    c’est aussi un complot ou quoi?

    la grève tombe mal, la france va mal,
    vous avez allumé votre tv en revenant de vos cocktails/diner en ville des fois ou quoi ?

    et depuis quand le salon angoulème est sacré ?
    et depuis quand faut arrêter de vivre pour que les dédicaces pleuvent ?

    les grèvistes se battent pour sauver leurs emplois
    et ils touchent pas de droits d’auteurs, eux!

    voilà KRAZUKY sort de mon corps maintenant…

  6. Sinon il y a un avantage à cette grève s’il y a des trains ce jour…
    Pour ceux qui aiment rester debout serré comme des sardines dans une boite, le voyage sera gratuit !
    Finalement, c’est le meilleur partenariat possible : la SNCF vous offre le billet aller pour se rendre à Angoulême !

  7. Personne ne dit ici que la grève est destinée uniquement à embêter les festivaliers d’Angoulême, il faudrait être fou pour dire cela.

    Il y a juste un constat à faire : la grève de la SNCF, n’a pas autant d’impact que celles des usines Renault ou celle chez les surgelés Picard, elle bloque une bonne partie des mouvements de personnes sur le territoire. Or, la date de la grève (générale donc) tombe pile le jour du lancement du festival d’Angoulême, festival qui bénéficie d’un gros partenariat avec la SNCF. Il n’y a qu’à chercher sur le site de la SNCF pour essayer de trouver un partenariat aussi important médiatiquement et économiquement avec un autre festival pour s’en rendre compte.

    Tout ça pour dire que si ce n’est certainement pas une grève générale choisi contre Angoulême, c’est quand même bien choisi (et en plus ce n’est pas la première fois)… Et encore une fois le festival de Gerardmer, qui lui n’a pas de partenariat avec la SNCF, se retrouvera également touché.

  8. ceci dit je crois qu’il y a des précédents de grèves qui s’arrangent pour que certains trucs fonctionne. Je crois que ça avait été le cas pendant le mondial ou un truc comme ça. Il faut négocier la compréhension des grévistes pour la ligne Paris – Agoulême ce jour là.

  9. Mais enfin ! c’est une grève qui ne concerne pas que la SNCF !! faut pas être parano. Quand les syndicats se sont rencontrés et ont discuté ils sont arrivé à la conclusion que le 29 janvier c’était la bonne date. C’est tout.

    Le partenariat de la SNCF n’a rien à voir là dedans. La SNCF doit être partenaire de 50 trucs par an ! Forcément de temps en temps ça tombe mal.

    Et puis imaginons : le type de la SNCF dit = ouh laaa pas possible le 29 on est en charge du festival d’angoulême faisons le le 12 fevrier.
    le type de la RATP lui réponds : ouh laaaaa le 12 fevrier pas possible y a le concert au stade de france de céline Dion on est partenaire faisons le 15 mars.
    Là c’est le type des syndicats enseignants qui se lèvent : ah wè mais là non parce qu’on a bac blanc là et c’est trop le bordel si on fait grève, moi je suis plus pour le 5 avril.
    Là t’as le type de la SNCF qui regarde son agenda et qui dit « impossible le 5 avril on est partenaire du festival « mamie en short sur un tracteur » à bourne les mimosas ça va pas le faire, on peut pas les laisser tomber, je pense que le 25 mai c’est tout bon.
    Là t’as le type de Renault qui se réveille : ah non les gars c’est pas bon du tout ! on a le festival de Cannes, on est voiture officielle, ça va foutre la merde si on doit faire des piquet et Brad et Angie ne viendront pas et dans l’opinion ça passera pas du tout.

    etc etc.

    Et du coup le mouvement est reporté au 12 avril 2019 quand le droit de grève aura été interdit…

  10. Alors l’élément déclencheur pour cette grève, c’est le changement de statut de la poste, annoncé de façon surprise par le président mercredi soir. Et ça concerne tous les syndicats dans tout le secteur public (et privé, mais je doute qu’ils bougent beaucoup là), pas uniquement le train. On ne sait d’ailleurs pas à l’heure actuelle dans quelle mesure les tgv seront touchés. Donc c’est vraiment une coincidence. Mais c’était bien de le signaler, vu qu’effectivement, c’est pas la première fois que ça tombe sur Angoulême.

  11. Il me semble que la direction de la SNCF est assez prévenue en avance pour dialoguer avec les syndicats, non? Pour qu’une telle grève soit levée.
    Et puis, juste pour Le maTt, il faudrait pas venir chier sur le dos des syndicalistes juste comme ça. Il faut voir que pour l’instant les auteurs ne se syndicalisent pas… certainement car ils sont trop individualistes.
    Alors si en plus ils deviennent paranos en pensant que les syndicats ont choisi ce jour-là pour les embêter…

    1. Il y a un syndicat d’auteur de bande dessinée, le Snac http://www.syndicatbd.org. Ils devraient certainement se positionner par rapport à cet appel à la grève qui se retrouve sur la date d’Angoulême. A noter que la SNCF est tout de même un des tout premier partenaire du festival, cela peut donc être un choix (ou pas), mais les syndicats n’ont pas communiqué dessus. Ceci dit, un autre festival se retrouvera également touché, celui du cinéma fantastique de Gerardmer qui démarre une journée plus tôt…

  12. Les dates d’Angoulême aussi sont connues très en amont et j’ai du mal à croire que les syndicats ignorent que la SNCF est partenaire de l’opération…

  13. Cette journée de grève est organisée très en amont. Et malgré l’importance d’Angoulême, c’est clair que les syndicats n’ont pas choisi ce jour-là exprès pour chambouler un peu l’organisation.
    Cela dit, ça méritait d’être signalé. Chaque année, Angoulême se prend toujours des coups, même si ces derniers temps c’est souvent à cause de la neige qui ralentit le trafic SNCF ou qui transforme la ville en patinoire.

  14. En tout cas ça fait chier car c’est la 2e ou 3e fois que ça arrive quand même ! les éditeurs sont en ce moment même en train de demander à leurs auteurs leurs dates libres, et ça risque de les faire bien suer, déjà qu’habituellement c’est pas simple à organiser pour eux
    et les festivaliers aussi
    étant donné que pour y aller, ANGOULEME = SNCF = TGV = train à réservation, j’en connais beaucoup qui vont voyager debout apr manque de place, ou se retrouver avec des billets en double
    Ca promet de mettre une sale ambiance, comme si le festival en avait besoin !!!!!

  15. Heu… je ne comprends pas l’idée. On peut bien sur trouver que ça tombe mal (ça tombe mal) on peut aussi espérer trouver une solution (mais quelle solution ?) on peut se lamenter (je me lamente) on peut dire plein de chose… mais dire que les types qui vont manifester pour sauver deux ou trois trucs qui leur semblent fondamentaux, le font ce jour là pour faire chier les auteurs de BD, ça me parait complètement absurde.
    ça s’appelle une coïncidence. j’imagine que ça a déjà du arriver pour le festival de Cannes et je ne pense pas que c’était contre le cinéma (se souvenir à se propos des débat à Cannes en 68). J’imagine que ça s’est probablement produit pour d’autres choses à d’autres moment. Je soupçonne même qu’il y a bien du avoir un salon international de la machine agricole qui a été compromis par une grève un jour… et je ne suis pas sur que les grévistes en avaient contre les machines agricoles…

Les commentaires sont fermés.