Abara, la nouvelle tuerie de Tsutomu Nihei

Avec les 10 tomes de Blame!, Tsutomu Nihei s’est imposé dans le monde du manga par son style singulier et ses ambiances oppressantes, dans le cadre de décors futuristes gigantesques. Mais Nihei c’est aussi un scénariste controversé, qui en a fâché pas mal avec la fin de Blame!, considérée comme l’une des pires arnaques scénaristiques que le manga ait jamais connues.

Avec Abara, une de ses œuvres les plus récentes, l’artiste revient avec un diptyque que les éditions Glénat entreprennent d’éditer début avril. Les mises en scène spectaculaires sont au rendez-vous, comme le classique mais efficace binôme de héros de sexes opposés en lutte contre des ennemis recouverts d’armures osseuses.

Proposé à 6,50€, le premier épisode de 208 pages annonce « des créatures mutantes métamorphes qui sèment la terreur dans une cité futuriste. » Si le scénario a peu de chance de nous emballer, Abara compte bien nous offrir une bonne claque visuelle. Du genre de celles qu’on ne rencontre qu’une fois tous les 6 mois.

Les images sont © Tsutomu Nihei / Shueisha.