Zizanie autour du 4e film Astérix

3

Le 29 novembre dernier, Le Journal du dimanche a mis en lumière du rififi autour des projets d’adaptation au cinéma du 4e film Astérix. Avec d’un côté Thomas Langmann et son idée d’adaptation du Tour de Gaule, de l’autre Marc Missonnier et Olivier Delbosc, plus penchés sur un Astérix chez les Bretons réalisé par Laurent Tirard (Le Petit Nicolas), la bataille était sans compter sur Luc Besson et sa société EuropaCorp, également dans le coup. Aux éditions Albert René de trancher sur les trois projets présentés, après consultation d’Albert Uderzo et d’Anne Goscinny.

A propos de l'auteur

La Rédaction

Né en 2005 sous la forme d'un webzine PDF, Wart a évolué en site d'actu sur la BD, le comic et le manga à partir de 2007.

3 Responses

  1. zeTROUBADOUR©

    ET CHABAT il a pas envie d’en refaire un.
    le sien était le seul qui vaille la peine de se bouger le cul pour aller rire au ciné…

    quand BESSON faisait le caméraman « équipe B »(pour le fun),
    ça a du lui plaire dis donc… ou alors
    il se dit qu’il peut faire mieux que Langmann à l’aise… et il aura raison.

    Répondre
  2. JK

    Le souci avec Chabat, c’est que Uderzo a détesté le film.
    C’est couillon, je suis exactement de ton avis. Mais Uderzo préfère le 1 et le 3. Donc ça la fout mal.

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :