T for TROUBADOUR 10 – Frank MILLER Oktoberfest 3/5

17

MILLER a poussé les limites du COMICS CODE avec DAREDEVIL et, à l’époque, il avait à peine 23 ans. Il a brisé et reconstruit un personnage de second ordre dans l’univers MARVEL pour en faire un héros incontournable. Pourquoi ? MILLER faisait du POLAR.

MILLER a toujours fait et a toujours voulu faire du POLAR. Il avait proposé une première version de SIN CITY à 19 ans dès qu’il était arrivé à NEW YORK. Sans succès… MILLER voit son monde en NOIR & BLANC. Jamais il n’a imprimé un seul dessin en couleur de sa main. C’est assez rare pour être souligné.
Lire la troisième partie de l’oktoberfest Miller.

Part THREE • Frank Miller avant tout le monde…

4– FRANK NO LIMIT

TforTITRE-10

Les plus grands artistes du monde ont ceci en commun qu’ils sont curieux, courageux et cleptomanes. PICASSO n’emprunte pas il VOLE. Et MILLER a volé aux meilleurs. ELEKTRA est la première création de MILLER dans son premier scénario de DAREDEVIL. Cet épisode est plus ou moins la transposition exacte de la première apparition de SAND SAREF, la copine du SPIRIT de WILL EISNER. MILLER partage à NEW YORK un superbe studio avec WALTER SIMONSON et HOWARD CHAYKIN. CHAYKIN aura une grande influence sur MILLER, l’utilisation des écrans de TV dans le DARK KNIGHT est inspirée d’AMERICAN FLAGG. MILLER a purifié, simplifié le travail expérimental de CHAYKIN.

MILLER est le PARATONERRE de son époque, il dévore des BD européennes (GIRAUD, GILLON… on voit CARMEN CRU dans ELEKTRA LIVES AGAIN !!!) et découvre les MANGAS en VO, au début des années 80, avant que cela soit à la mode ou une habitude de 40 % du lectorat.
MILLER lit LONE WOLF and CUB et tout bascule dans sa tête.
Le rythme, la narration, l’ambition, tout devient possible, mais pas chez MARVEL. Impossible de faire DU LEONE en BD dans 22 pages mal imprimées avec des pubs pour des vélos BMX et des dessins animés de BISOUNOURS.

MILLER rêve de GRAPHIC NOVEL de 150 pages noir & blanc… un peu comme LE CONTRAT ou LE PACTE AVEC DIEU d’EISNER, dont personne n’avait rien à foutre à l’époque…Son vieux pote scénariste DENNIS O’NEIL est devenu éditeur de BATMAN chez DC COMICS. MILLER prépare en secret RONIN. Il laisse son ami et encreur KLAUS JANSON s’amuser avec DAREDEVIL après la mort d’ELEKTRA et il lui bosse sur RONIN.

Il signe chez DC un contrat inouï pour l’époque. 6 comics de 48 pages (qui est devenu le format des beaux comics), sur un papier classe, PAS DE PUB, dos carré. Mais ce qui fera la différence, c’est que MILLER sera son propre éditeur sur le projet. Même JACK KIRBY n’avait pas eu cela !!!

RONIN sera comme DOMU d’OTOMO, le petit chef-d’œuvre avant le succès. RONIN accouchera du MILLER moderne. Le premier épisode dessiné en même temps que DAREDEVIL est du bon comics, sans plus. Les références historiques sont à mourir de rire. Comme sa danseuse du ventre à moitié à poil au Japon (!) ou le château du méchant démon AGAT qui ressemble à celui de SKELETOR. L’énergie est là, mais le trait reste gras. Il s’encre tout seul cette fois.

Dès le second épisode, tout est en place. MILLER bosse à plein temps sur le projet, il a avalé LONE WOLF and CUB, le trait est fin, élégant, on dirait presque du MŒBIUS avec ces petits traits qu’il fout sur les visages.

La narration est un modèle du genre.

8-Ronin_pages
Deux persos principaux, le RONIN et CASEY qui le chasse.
RONIN est dans une mise en page de 5 cases horizontales (qui sont devenu le nouveau gaufrier du COMICS), tandis que CASEY (une femme noire déjà, en 1983) est sur 6 cases carrées. Le rythme est sublime. L’utilisation des doubles pages est impressionnante. Une nouvelle façon de voir le COMICS se révèle sous nos yeux. À chaque lecture, on attrape un nouveau détail, une subtilité qui nous avait échappés.
LYNN VARLEY fait les couleurs et elle n’utilise pas la gamme DC COMICS COLORS©.
MILLER assombrit de plus en plus ses planches, jusqu’à arriver à cette fameuse double page à 90 % noire. Problème, c’est impossible à imprimer. FRANK et LYNN qui supervisent toutes les étapes de création sont chez l’imprimeur.

7-Frank_Miller_Ronin_4

Le gars trouve la solution, une cinquième couleur. MILLER l’artiste demande à FRANK l’éditeur, ils sont d’accord. Roulez. On se croirait à l’époque du FUTUROPOLIS de ÉTIENNE ROBIAL où le travail de fabrication et d’impression était un travail d’orfèvre.

Dans RONIN, Miller mettra au point toute sa grammaire graphique et va créer sans le savoir la mise en page de BASE des COMICS MODERNES. Depuis quelques années, chez MARVEL les pages ont 5 images horizontales. Cela donne une impression de cinémascope et les cadrages, autant ceux des persos que des décors, gagnent en noblesse et en lisibilité.
MERCI QUI ?

• En attendant la prochaine tribune avec impatience, filez sur le TROUBA BLOG.

• Accédez ici aux anciennes tribunes de Troubadour.

A propos de l'auteur

Trouba

Twitter Site web

Apparu un beau jour dans les commentaires de Wartmag.com, a vite pris possession des lieux et y règne désormais en maître. Très méchant, mais toujours très pertinent, expert en bande dessinée et expert en expertise.

17 Responses

  1. Troubadouboy

    Trouba merci pour le franck miller octoberfest ça fait vraiment plaisir de lire des papiers sur Miller ou on traite de son œuvre et non de ses (désastreux) opinion politique…

    Roh la la le rapprochement entre Sand Saref et Elektra j’aurais jamais fait le rapprochement big up.

    Sinon à quand un article sur le batman de miller en préparation holy terror (batman contre al qaeda) si si je vous jure…
    http://en.wikipedia.org/wiki/Holy_Terror,_Batman!

    Pour le colloque dont j’ai parlé la dernière fois je prépare un mail…

    Répondre
  2. zeTROUBADOUR©

    POUR BATMAN HOLY TERROR,

    comme vous êtes impatient, les gars, j’allais en parler…
    tu penses passer à coté de cela, c’est pas le genre de la MAISON TROUBA 😉

    MILLER avait 80 pages au dernier compte et c’était après SIN CITY le FILM. donc cela m’étonnerais BEAUCOUP que cela tombe aux oubliettes, vu ce que DC COMICS a dû CRACHER pour se le payer… he he he.

    et THANX pour le LIEN, DAMIAN.

    Répondre
  3. zeTROUBADOUR©

    on dirait que INTERNET ne peut plus se passer de MILLER…
    et de commenter ses futurs projets.

    http://www.mania.com/frank-miller-film-watch-sin-city-2-hard-boiled_article_118492.html

    donc SIN CITY 2 est en route pour le tournage fin 2010…
    avec du nouveau matos, plus centré sur les gonzesses de SIN CITY,
    NANCY CALLAHAN et je suis sur MIHO. que tout le monde se calme,
    ROBERT « j’ai assuré avec le premier » RODRIGUEZ sera toujours de la partie. et vu la différence entre SIN CITY et THE SPIRIT, c’est UNE BONNE NOUVELLE.

    sinon « HARD BOILED » est aussi en pré-production, cela veut dire que
    si SIN CITY 2 est un BRUTAL CARTON, ils font SIN CITY 3 dans la foulée.
    sinon il lâche la série et se lance dans « HARD BOILED » avec MILLER aux commandes.

    fermez les yeux… imaginez…
    les idées de malade de MILLER avec le top des effets spéciaux,
    un gros clin d’oeil à BLADE RUNNER
    et LES MECHAS DESIGN DE GEOFF « THE MATRIX » DARROW.
    ça va être brutal.
    et vu le niveau du COMICS cela risque d’être du LOURD.

    si bien sur, tout cela sort de l’ENFER de la PRÉ-PRODUCTION… 😉

    Répondre
  4. zeTROUBADOUR©

    yo…
    on dirait que INTERNET ne peut plus se passer de MILLER…
    et de commenter ses futurs projets.

    http://www.mania.com/frank-miller-film-watch-sin-city-2-hard-boiled_article_118492.html

    donc SIN CITY 2 est en route pour le tournage fin 2010…
    avec du nouveau matos, plus centré sur les gonzesses de SIN CITY,
    NANCY CALLAHAN et je suis sur MIHO. que tout le monde se calme,
    ROBERT « j’ai assuré avec le premier » RODRIGUEZ sera toujours de la partie. et vu la différence entre SIN CITY et THE SPIRIT, c’est UNE BONNE NOUVELLE.

    sinon « HARD BOILED » est aussi en pré-production, cela veut dire que
    si SIN CITY 2 est un BRUTAL CARTON, ils font SIN CITY 3 dans la foulée.
    sinon il lâche la série et se lance dans « HARD BOILED » avec MILLER aux commandes.

    fermez les yeux… imaginez…
    les idées de malade de MILLER avec le top des effets spéciaux,
    un gros clin d’oeil à BLADE RUNNER
    et LES MECHAS DESIGN DE GEOFF « THE MATRIX » DARROW.
    ça va être brutal.
    et vu le niveau du COMICS cela risque d’être du LOURD.

    si bien sur, tout cela sort de l’ENFER de la PRÉ-PRODUCTION… 😉

    Répondre
  5. zeTROUBADOUR©

    http://www.mania.com/frank-miller-film-watch-sin-city-2-hard-boiled_article_118492.html

    donc SIN CITY 2 est en route pour le tournage fin 2010…
    avec du nouveau matos, plus centré sur les gonzesses de SIN CITY,
    NANCY CALLAHAN et je suis sur MIHO. que tout le monde se calme,
    ROBERT « j’ai assuré avec le premier » RODRIGUEZ sera toujours de la partie. et vu la différence entre SIN CITY et THE SPIRIT, c’est UNE BONNE NOUVELLE.

    sinon « HARD BOILED » est aussi en pré-production, cela veut dire que
    si SIN CITY 2 est un BRUTAL CARTON, ils font SIN CITY 3 dans la foulée.
    sinon il lâche la série et se lance dans « HARD BOILED » avec MILLER aux commandes.

    fermez les yeux… imaginez…
    les idées de malade de MILLER avec le top des effets spéciaux,
    un gros clin d’oeil à BLADE RUNNER
    et LES MECHAS DESIGN DE GEOFF « THE MATRIX » DARROW.
    ça va être brutal.
    et vu le niveau du COMICS cela risque d’être du LOURD.

    si bien sur, tout cela sort de l’ENFER de la PRÉ-PRODUCTION… 😉

    Répondre
  6. zeTROUBADOUR©

    SIN CITY 2 est prévu pour FIN 2010
    avec que du NOUVEAU MATOS, plus orienté sur les MEUFS de la VILLE du PÉCHÉ.
    RODRIGUEZ est toujours de la partie (OUF!!!!)

    HARD BOILED est aussi en pré-production

    Répondre
  7. zeTROUBADOUR©

    imaginez un BLADE RUNNER BRUTAL dans un MONDE qui à pété les plombs.
    imaginez un MILLER en FREE STYLE pour mettre en scène cette histoire de DEGLINGO avec le TOP des effets numériques et les designs de GEOFF DARROW.

    yep. tout à coup, j’en ai plus rien à foutre de SIN CITY 2, et je veux voir HARD BOILED.

    est-ce 20 ans après JOHN WOO, Miller peut nous faire aussi un HARD BOILED qui déchire ?

    Répondre
  8. ugaki

    ok hommage ou copicat ca se discute …
    Que ce soit l’un ou l’autre c’etait fait avec brio
    Content de revoir Luke cage ( et pas new avengers qui manque un peu de personnalite) avec chemise jaune et ceinture chaine , avec un peu de chance et si tout est logique on devrait avoir aussi Iron fist…
    Wait and see

    Répondre
  9. zeTROUBADOUR©

    UGAKI>> HOMMAGE ou POMPAGE, c’est très simple.

    des artistes qui ne sont inspirés par personne, cela n’existe pas.
    ——————————————————————
    quand tu dessines et que tu décides de faire du BELGE. tu n’as pas créé ce style. même si tu bosses beaucoup, tu utilises quand même les codes créés par d’autres qui sont des raccourcis de réalité (scott mc cloud assure mieux que moi à expliquer ces trucs).

    si tu fais du COMICS, c’est pareil, tu émules le travail des gens que tu aimes. est-ce que BILL SIENKIEWCZ est un gros pompeur nul ?
    pourtant il doit tout à NEAL ADAMS et BOB PEAK.
    et bien prenons tous des images de NEAL ADAMS et BOB PEAK et faisons ELEKTRA ASSASSIN… ah non… c’est pas possible. donc l’artiste rajoute sa pierre à l’édifice. il participe à une longue chaîne en rajoutant un maillon.

    MILLER lorsqu’il refait l’origine de DAREDEVIL, il pompe purement et simplement une histoire de BERNIE KREIGSTEIN « MASTER RACE ».

    http://blog.newsarama.com/gallery/albums/userpics/10006/normal_berniekrigstein7.jpg

    il est jeune, cela ne se fait pas trop à l’époque de dire que MARVEL POMPE alors on dit rien.
    il chope le rythme, la forme des cases fines en hauteur.
    et il fait du EC COMICS chez MARVEL.

    on peut considérer le pompage honteux, mais cela lui a permis d’avancer et de créer un narration éloigné des codes du COMICS pour gosses.
    DE GRANDIR. voir aussi la seule histoire courte avec ELEKTRA.
    presque muette ou il finalise son style influencé par KRIEGSTEIN.

    (petite aparté, MASTER RACE est peut-être l’une des premières histoires où l’on parlait et MONTRAIT des camps de la mort nazis!!! cela a eu une grande influence sur ART SPIEGELMAN)

    RONIN est puremant et simplement pour MILLER la seule façon d’absorber le CHOC créé par la lecture de LONE WOLF & CUB.

    quand Genndy Tartakovsky fait un clin d’oeil à MILLER dans SAMURAI JACK,
    il est déjà au top de son art et n’a plus rien à se reprocher.
    il est devenu un référence dans l’animation et il peut s’amuser.
    et quand on colle un RONIN avec des 300… c’est qu’on veut faire passer le message aux deux ou trois mecs qui ont des comics de MILLER… 😉

    je trouve cela plutôt sain et créatif.

    par contre quand une bande de FRENCHIES nous refile « RENAISSANCE »
    qui est tout de même un gros pompage chiant de SIN CITY en 3D. pas une allusion à SIN CITY. pas une même pas, BON OK, ça ressemble un peu,
    mais si on fait du NOIR & BLANC contrasté, ça va vous faire penser de toutes façons à quelque chose…
    NAN rien. on a tout créé TOUT SEUL (mmmoooooooahahahahahhahhahahahh).
    on est des cadors et on a fait 10 places payantes.

    la différence entre un HOMMAGE et un POMPAGE, c’est l’évidence du message.
    certains illustrateurs mettent un « AFTER (le nom du mec que j’aime)… »dans leur image.

    et d’autres se cachent en croyant qu’ils sont les seuls à lire ces livres…

    Répondre
  10. zeTROUBADOUR©

    pour ce qui est de LUKE CAGE et d’un paquet d’autres que j’ai cité dans mes tribunes, je suis assez content de voir que de nouvelles histoires avec ces persos sont disponibles.

    les histoires de LUKE CAGE ou BLACK PANTHER c’était sympa mais bon. de nos jours à part avec les yeux embués de nostalgie, c’est plus très lisible.

    par contre quand AZZARELLO et CORBEN nous réinvente CAGE. je suis à fond dessus.

    MARVEL c’est rendu compte il y a deux ans qu’ils avaient des persos super et que leurs scénaristes avaient un paquet d’idées à refiler aux GEEKS que nous sommes qui lisaient GHOST RIDER ou IRON FIST, quand ils étaient petits.

    Genndy Tartakovsky veut carrement faire un POWER MAN avec la chemise JAUNE et la TIARE… waouh ça va être marrant, j’imagine que cela doit se passer dans les années ’70, parce que sinon de nos jours même cette bouffone de LADY GAGA va se foutre de sa tronche. 😉

    Répondre

Ajoutez votre grain de sel :