La Guerre des Sambre, coédité par Futuropolis et Glénat

Mise à jour : Voici des visuels inédits de La Guerre des Sambre, à paraître à la fin du mois de mai.

En mélangeant la lecture du Décalogue et de La Caste des Méta-Barons lors d’une soirée arrosée, on pourrait peut-être y découvrir des bribes de La Guerre des Sambre. Cette nouvelle série se situe dans l’univers de la célèbre saga crée par Yslaire et Balac il y a plus de 20 ans. Cette fois, l’auteur compte nous projeter à travers les époques pour y découvrir les mystères et les secrets amoureux – à l’issue dramatique – des ancêtres de la famille Sambre.

Sur le coup, Bernar Yslaire prend en charge scénario et mise en scène en laissant le soin du traitement graphique à différents dessinateurs pour chaque époque. Jean Bastide et Vincent Mézil sont les premiers à se lancer dans l’aventure avec un premier livre de 56 pages à paraitre fin mai.

Proposé à 13€, Hugo et Iris. 1830-1842 est le premier volume du triptyque de la première génération des Sambre. L’album sort dans une coédition Futuropolis et Glénat, souhaitée par Yslaire, nous dit le communiqué de presse. Alors que la maison de Grenoble est en charge de la distribution et de la diffusion, Futuropolis s’occupe du travail éditorial, de la fabrication et de la promotion de l’ouvrage. Quoi qu’il en soit, ce sont les fans de l’auteur qui seront ravis, la deuxième partie du Ciel au-dessus de Bruxelles étant attendue chez Futuro un mois plus tôt.

Les images sont © Futuropolis-Glénat et les auteurs.

  1. reponse a greg : j’ai bien entendu parler de toi et de l’autre mec lorsque vous composiez le groupe de 4. vu ce que je sais de toi cela ne m’étonne meme pas que tu laisse ce genre de message, au fait tu deviens quoi maintenant car tu n’es pas très bosseur, toujours la glande?
    Enfin vincent et jean sont géniaux et bravo a eux deux!!!

  2. franchement vincent et jean sont vraiment tré bon et je trouv énor ke vs les jugé sur des « il parait » et pa sur le produit de leur travail !!!!!!!!!!!
    c mm mieu niveau dessin ke ceux d’Yslaire !!!!
    se ki c passé avec leur 2 otre pots vs en savez rien et puis c pas vos oignons!!!!!!

    vs devriez aprendre a les connaitre av de les jujer !!!!!!!!!!

    bravo a ts les deux il me tarde les deux otres tomes

  3. alors ou est le probleme ??????????????,

    Faut il sur ce topic poster qu’une seul avis par foyers, c’est interdit ???????????????,

    Ma soeur et moi nous sommes des fans d’yslaire et avons flachés pour cet album,

    WART je trouve ton jugement et le conclusions que tu en tire ainsi que les menaces un peu trop expedives

  4. Non, c’est juste la même personne qui change de nom. C’est bien de vouloir donner envie de lire l’album, mais ce n’est pas en trichant que vous lui rendez grâce.

    La prochaine IP identique (Paul Williams, Marie et PW) c’est la suppression de tous les messages.

  5. Lorsque l’on ouvre cette BD on est d’abord saisi par l’impression générale qui s’en dégage : la beauté certes mais une beauté complexe et complète et un peu surannée. Les dessins ressemblent à des tableaux avec un jeu subtil d’ombres et de lumières mis en page de très belle manière. Les auteurs se sont attachés à mettre en valeur les différentes expressions des personnages pour les rendre très vivante et notamment au niveau des regards. les dialogues et le scénario sont captivants. Ce premier tome Hugues & Iris est une réelle oeuvre d’art.

  6. sois pas jaloux blairaud. ils sont super bon. alors au lieu de dire qu´ils sont prétentieux pauvre tache, apprend a dessiner comme eux. et après on en reparle. ok ?

  7. je n’en reviens pas encore ! quel tallent, d’où sortent ces jeunes ? ça promet quelqu’un sait-il s’il y aura une suite , SVP

  8. La Guerre des Sambre ou alchimie d’un album vraiment réussi. Tout d’abord ce qui frappe au premier d’oeil c’est la qualité exceptionnelle du dessin et des couleurs. Rien n’a été baclé et je salut le talent remarquable des deux dessinateurs Bastide et Mezil qui pour un permier album nous font decouvir un style deja bien abouti (vite la suite ;). A cela le scenario ou yslaire nous livre de precieuses infortaions sur le les ancestres de Bernard Marie, le lien entre le tome 5 et la guerre des sambre est judicieusement fais par Bernar avec les 1er pages d’intro.

    Bref un debut de chef d’oeuvre au travail vraiment abouti. Cet album est a se procurer sans hesitation

  9. Une premiere en soi! deux editeurs pour un ouvrage que beaucup de monde attendais en secret… Yslaire a quand meme la main mise sur l’ensemble de l’oeuvre tout en deleggant le graphisme a differents auteurs qui je pense, sauront mettre tout en valeur pour chaque volume. Bref, en un mot (enfin presque) cela va etre fenomenal!!!!

  10. Bon je viens d’acheter l’album, pas encore lu, mais suvolé, je troouve le graphisme est sublime, je prefere meme a celui des 5 autres bouquins, j’aime bien aussi le come back du debut pour faire le lien avec le tome 5 et le debut de cette serie, c’est comme au cinema du moins c’est l’effet que ca donne.

    Bref tres beau dessin, on vois que ca été bossé cet album rien que pour ca, il vos le coup d’etre acheté.

  11. Je ne sais pas comment cette séparation s’est faite greg, mais ce qui est sûr c’est que le résultat est là et c’est ca qui compte

  12. Sans connaître les tenants et aboutissants, Jean Bastide et Vincent Mézil ont évoqués cette séparation dans la presse (Bodoï n°107).
    Aprés il nous semble que ce genre d’histoire est du domaine privé et ne concerne pas leur album de la Guerre des Sambre.

  13. si vous voulez en savoir plus ils étaient dans ma classe a StLuc et ils avaient monté un projet a 4. et lorsque yslaire avait proposé la suite, les deux qui ont fait l’album ont virés les deux autres du groupe…….

  14. d’accord avec toi « il parait » = donc tu n’en sait rien greg. En tout cas le dessin est superbes moi j’adore

  15. Top depuis le temps que l’on attends, connais pas ces dessinateurs quelqu’un a a til entendu parle ???????,,,,

Les commentaires sont fermés.