Les Télétubbies dans le collimateur polonais

Rappelez-vous, c’est Jerry Faldwell, un télévangéliste américain qui le premier s’était insurgé de voir librement diffusée aux États-Unis Les Télétubbies, célèbre série pour enfants, accusée de promouvoir l’homosexualité. Preuve à charge, Tinky Winky, un des personnages trahissait sa sexualité en se promenant de temps à autres en tutu.

Aujourd’hui, peu de temps après le décès de cet homme d’Église, c’est Ewa Sowinska, porte-parole de l’office gouvernemental de la protection de l’enfance polonaise qui s’émeut de la découverte « J’ai bien remarqué que Tinky Winky avait un sac à main pour femmes, mais je n’avais pas réalisé qu’il s’agissait d’un garçon […] J’appelle les psychologues à regarder de près le dessin animé, afin de trancher s’il peut être diffusé sur la télévision publique ou non ». Soutenue par le gouvernement Kaczynski, la facétieuse médiatrice compte bien réagir face à la « promotion d’attitudes inappropriées ».

Pourtant membre de l’Union européenne, la Pologne n’en est pas à ses premiers pas dans les propositions farfelues. Le 13 mars dernier, le gouvernement polonais a annoncé un projet de loi visant à punir d’une peine d’amende ou d’emprisonnement, les professeurs qui parleraient d’homosexualité à l’école. Un projet qui sera sans doute étendu aux détenteurs de figurines représentant le personnage impie !

  1. Oui les conclusions sont toutes chaudes. A l’evidence, Tinky Winky n’est pas un instrument de propagande gay.

    Les experts sont formels. uhuh.

Les commentaires sont fermés.