Toyz de Junko Mizuno : dites « Aaaaaah… »

En ces temps doux et radieux, la talentueuse mangaka Junko Mizuno effectue une piqûre de rappel à ses fans qui auraient oublié que son activité ne se résume pas à ses ouvrages morbides truffés de vixens psychédéliques. L’artiste vient de réaliser pour Kidrobot deux naïades trash-chic en série très limitée (500 exemplaires chacune) et issues du très étrange corps médical de son manga Pure Trance paru en France aux éditions Imho.

A 70 euros chacune, Keiko la violente directrice droguée et Kaori l’infirmière tronçonneuse sont de splendides placebo unisexe, malheureusement pas remboursables auprès de la Sécurité sociale !


Les images sont © Kidrobot, Inc.