Junko Mizuno customise un petit poney

Illustratrice et auteure de Cinderalla, Junko Mizuno a customisé un Petit Poney pour Hasbro, dans le cadre du My Little Pony Project, organisé pour les 25 ans du jouet. La bestiole, bleue avec une crinière rose, est proposée pour moins de 20 dollars chez les marchands online depuis cet été.

  1. sinon >LA.
    si j’étais VRAIMENT un VIP, je me salirais pas avec la plèbe dans les comms.
    je resterai dans ma tribune à donner des mauvais points.
    mais NAN!!! je suis… partout.


    le mot FÉMINISME n’est pas un gros mot. tu sais…
    si si je te jure.

    « grosse goudou malbaisée, coiffée comme une dessous de bras
    que je toucherai pas avec une teube de location »
    ça oui, c’est une insulte.
    de nos jours, MEGAN FOX est une féministe… alors ? hein!
    OH! la référence qui tue. elle est belle notre époque, ma bonne dame.
    MAIS…
    on peut vouloir que les femmes soient mieux considérées…
    assumer sa féminité ET pester contre des connes qui gagnent leur vie en montrant leur cul pour se faire du fric.

    balancer du « féminisme progressif »comme une insulte,
    c’est aussi con que me traiter de FASCISTE.

    tu ramènes un truc marrant, COOL de la démocratie participative !!!!
    (ça nous change des insultes et des compteurs de CAPITALES)
    une meuf sur un blog qui nous menace de nous montrer son slip
    si elle ne produit pas ses planches de BD… ouh dur.
    bon rien à foutre mais… MARRANT 30 secondes.
    ça tombe bien quand on vient sur WART, c’est qu’on a 30 secondes
    certains ont du aller voir son blog
    moi, j’irais dans quelques mois… 😉

    ça me rappelle ARDISSON qui menaçait
    de TUER UN CLEBS SI ON REGARDAIT PAS
    son émission… du lourd culturel donc.

    mais ce que j’ai dis c’est que plutôt de faire la MALINE.
    tu expliques ce que tu penses de ce que tu as ramené.

    tu vois. tu donnes ton avis.
    tu ne tailles personne.

    si tu nous dis ce que tu penses de cela.
    là cela devient intéressant.
    voire même peut-être j’irais voir le blog de la strippeuse amatrice.

    mais est-on surpris de voir que certains bloggueuses
    n’ont plus que la menace d’un bout de cul pour avancer leurs planches…
    DU LOURD CULTUREL DONC…

    non. aucune surprise.
    des conneries, tu vas en trouver des milliers sur INTERNET.

  2. Je pense que si Mattel me donnait de l’argent pour dessiner sur des poney et même des barbies, je le ferais tant que je suis livre de conserver mon propre style. Sinon pour le parie bd, il n’est pas précisé la qualité graphique de l’album, donc ça peut être assez facile à tenir.

  3. un auteur (on s’en fout de son sexe, sauf si il ou elle nous le montre) qui arrive à vous faire passer des sentiments forts (joie, irritation, plaisir, colère) vaut toujours le coup d’une seconde lecture…

    mes mains sont un peu couvertes de savon… au rayon BD en ce moment.

    j’ai été maté le trailer promo sur le site de la 5ème COUCHE
    et ça a l’air intriguant en effet… faut lire alors… les 304 pages pour se faire un avis… c’est pas loin novembre, non ?

  4. C’est « 1h25 » (c’est ça le titre), par Judith Forest.
    J’ai pas du tout aimé tout en étant captivé d’un bout à l’autre. Cela dit, on a envie de taper sur l’auteure toutes les 10 pages tellement elle est irritante. Ça sort en novembre, je vous en parlerai un de ces jours 😉

Les commentaires sont fermés.